Dragon Quest VII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dragon Quest VII
les guerriers de l'Eden
image

Éditeur Enix
Développeur Heartbeat, ArtePiazza
Concepteur Yūji Horii (idée originale, directeur),
Akira Toriyama (création des personnages),
Kōichi Sugiyama (compositeur)

Date de sortie PlayStation
Icons-flag-jp.png 26 août 2000
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 1er novembre 2001

Nintendo 3DS
Icons-flag-jp.png 7 février 2013
Genre Jeu de rôle
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation, Nintendo 3DS
Média 2 CD-ROM, Cartouche
Contrôle manette

Dragon Quest VII (ドラゴンクエストVII エデンの戦士たち, Doragon Kuesuto Sebun Eden no Senshi-tachi?, lit. Dragon Quest VII: Les Guerriers de l'Éden) est un jeu vidéo de rôle développé par Heartbeat et ArtePiazza pour l'éditeur japonais Enix. Il sort sur PlayStation en aout 2000 au Japon puis en novembre 2001 en Amérique du Nord. Un remake est sorti le 7 février 2013 au Japon sur Nintendo 3DS[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

C'est l'histoire d'un fils de pêcheur qui vit à Fishbel, un village sur une île isolée. Un jour, il croise la route du prince Kiefer et de la belle Maribel qui font prendre conscience à notre héros que le monde est plus vaste qu'il le croyait. Kiefer viens d'Estard, le continent. Maribel, elle, est amoureuse du héros. Ils partent tous les trois à la recherche d'une carte cachée sur l'île de Fishbel. Lorsqu'elle sera complétée, cette carte ouvrira un passage vers le passé dans lequel nos trois héros s'engouffreront pour se retrouver sur une île mystérieuse. Ils doivent résoudre des mystères du passé pour permettre au présent d'exister, de se compléter.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Particularités[modifier | modifier le code]

  • C'est le premier épisode à intégrer des éléments de 3D.
  • Comme la plupart des jeux de la série Dragon Quest, Dragon Quest VII s'est très bien vendu au Japon ; il est premier des ventes en 2004 avec 3 784 682 unités vendues[2].

Référence[modifier | modifier le code]