Dragon Ball: Episode of Bardock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Dragon Ball
Episode of Bardock

ドラゴンボール エピソード オブ バーダック
(Doragon Bōru Episōdo obu Bādakku)
Type Shōnen
Genre Aventure, fantastique
Manga
Cible
éditoriale
Shōnen
Auteur Naho Ōishi
Éditeur Drapeau du Japon Shūeisha
Prépublication Drapeau du Japon V Jump
Sortie initiale juin 2011 – août 2011
Film d'animation japonais
Réalisateur
Producteur
Scénariste
Studio d’animation Tōei animation
Compositeur
Licence Drapeau du Japon Bandai
Durée 20 minutes
Sortie

Dragon Ball: Episode of Bardock (ドラゴンボール エピソード オブ バーダック, Doragon Bōru Episōdo obu Bādakku?, litt. Dragon Ball: Episode of Bardock) est un manga dérivé de l'univers de Dragon Ball en trois chapitres de Naho Ōishi, prépublié dans le magazine V Jump entre juin et août 2011.

Un téléfilm, adapté du manga, est sorti le 17 et 18 décembre 2011 lors du Jump Festa (en avant-première) puis dans l'année 2012, au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chronologie de Dragon Ball.

Prologue[modifier | modifier le code]

L’histoire se déroule 1 000 ans avant le téléfilm Baddack contre Freezer.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Baddack est devant Freezer, qui envoie sa boule de feu sur la planète Vegeta. Baddack est emporté dans la boule de feu. Plus tard, il se réveille sur une planète qu'il n'a jamais visitée mais qui ressemble curieusement à la planète Vegeta.

Baddack est surpris d'avoir survécu à l'explosion ; un habitant de la planète, qui est guérisseur et qui se nomme Ipana, arrive accompagné de son fils Berry et applique sur ses plaies le liquide utilisé dans les machines médicales. Le père annonce à Baddack qu'il est sur Plant (l'ancien nom de la planète Vegeta) : Baddack comprend qu'il est dans le passé, et que ces gens sont les ancêtres des Tsufuls.

Quand Baddack croit voir le vaisseau de Freezer, ce sont en fait des soldats qui veulent prendre possession de la planète mais Baddack s'en défait rapidement. Parti s’entraîner seul, Berry arrive et lui donne de la nourriture. Tel Son Gohan avec Piccolo ou Trunks avec Tapion, ils finissent par sympathiser et Baddack lui dit finalement son nom.

Au village, un homme qui n'est autre que Chilled, un ancêtre de Freezer, arrive et commence à attaquer les habitants. Une fois qu'il s'en prend à Berry, Baddack s'énerve contre Chilled et se transforme en Super Saiyan, tel son fils face à Freezer. Baddack prend l'avantage, et lui envoie son canon spirituel final, le tuant par la même occasion. Plant est ainsi sauvée.

Chilled est retrouvé dans son vaisseau et, avant de mourir, il prévient sa famille qu'un saiyan aux cheveux dorés s'est attaqué à lui et qu'il est redoutablement puissant : c'est ainsi que naît la légende du Super Saiyan et par la même occasion la peur de la famille de Freezer pour les Super Saiyans.

Les personnages[modifier | modifier le code]

L’univers de Dragon Ball: Episode of Bardock[modifier | modifier le code]

L’œuvre est basée sur l’univers du manga Dragon Ball et se situe plus particulièrement après les évènements du TV Special Dragon Ball Z : Baddack contre Freezer pour le personnage de Baddack. En revanche, comme Baddack est propulsé dans le passé, les événements se déroulent plusieurs générations avant la naissance de Freezer.

Analyse de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Inspiration et création de l’œuvre[modifier | modifier le code]

L’anime est réalisé pour être intégré au sein d’un projet de plus grande envergure intitulé Dragon Ball SSSS pour Dragon Ball Saikyō Super Saiyan Secret, également appelé Dragon Ball: Force Project (ドラゴンボールフォースプロジェクト, Doragon Bōru Fōsu Purojekuto?, litt. Dragon Ball: Force Project)[1].

Thèmes abordés[modifier | modifier le code]

Le fait que Baddack voyage dans le temps expliquerait probablement pourquoi il n'est jamais visible dans l'au delà, au paradis ou en enfer à la fin de Dragon Ball Z et dans Dragon Ball GT, et ferait de lui le créateur de la légende du Super Saiyan[2]. Toutefois, ce voyage dans le temps entraine l’apparition d’un paradoxe temporel : pour que le légende du Super Saiyan naisse, Baddack doit obligatoirement faire ce voyage dans le temps et rencontrer Chilled pour changer le cours de l'histoire car s'il ne le fait pas, il ne se transformera pas en Super Saiyan et Chilled ne pourra pas transmettre à sa famille et à ses descendants ces évènements.

Manga[modifier | modifier le code]

Le manga est prépublié dans le magazine V Jump de la maison d’édition Shūeisha entre juin et août 2011, à raison d'un chapitre par mois, pour trois au total[3].

Le manga n’a pas été édité en français.

Anime[modifier | modifier le code]

Un TV Special a été réalisé par Tōei animation. Une première présentation a lieu au festival Jump Festa qui s'est tenu les 17 et 18 décembre 2011[4]. Un DVD contenant ce téléfilm Special d'animation et l’OAV Dragon Ball Z : Le Plan d'anéantissement des Saïyens est ensuite sorti avec le magazine Saikyō Jump le 3 février 2012[5].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le retour de Baddack », sur http://www.total-manga.com/,‎ 20 décembre 2011 (consulté le 10 janvier 2012)
  2. (en) Mike LaBrie, « « Reviews - Episode of Bardock » », sur http://www.daizex.com/ (consulté le 8 avril 2012)
  3. « Dragon Ball: Episode of Bardock (manga) », sur http://www.animenewsnetwork.com/
  4. (fr+en) « Dragon Ball Episode of Bardock spin-off manga gets anime (updated) », sur Anime News Network,‎ 21 novembre 2011 (consulté le 8 avril 2012)
  5. (fr+en) « 2 Dragon Ball anime specials get DVD release », sur Anime News Network,‎ 3 janvier 2012 (consulté le 28 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]