Dragon's Dogma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dragon's Dogma
Éditeur Capcom
Développeur Capcom

Date de sortie Drapeau du Japon 22 mai 2012
Amérique du nord 24 mai 2012
Drapeau européen 25 mai 2012
Genre Action-RPG/hack’n’slash en monde ouvert
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme PlayStation 3
Xbox 360
Média Disque optique
Contrôle Manette

Évaluation BBFC : 12 ?
CERO : D ?
ESRB : M ?
PEGI : 18

Dragon's Dogma est un jeu vidéo de type Action-RPG développé et édité par Capcom, sorti en 2012 sur PlayStation 3 et Xbox 360. Le jeu propose un environnement Fantasy en monde ouvert avec une mécanique de hack’n’slash.

Intrigue[modifier | modifier le code]

Le jeu commence alors qu'un chevalier inconnu pénètre un donjon abandonné. Après avoir vaincu une chimère, il ouvre la porte qu'il gardait et libère une bête gigantesque.

Durant ce temps, dans un monde "parallèle", dans le village de pêcheurs de Cassardis, un dragon surgit dans la ville et confronte le héros (ou l'héroïne selon le choix du joueur). Reconnaissant l'Élu, le dragon lui dévore le cœur mais le héros se relève et devient l'Insurgé, combattant destiné à vaincre le dragon qui lui a dévoré le cœur. Le héros quitte alors le village pour la capitale, où sa quête commence.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur contrôle son personnage dont il peut déterminer la classe (trois basiques : Guerrier, Rôdeur, Mage, trois avancées : Champion, Chasseur, Sorcier, et trois mixtes : Assassin, Paladin ou Archer magique), le sexe et l'apparence physique. Chaque classe donne accès à différentes armes, équipements et styles de combat.

Le personnage est accompagné par un maximum de trois « pions », des personnages contrôlés par une intelligence artificielle pendant le combat à qui le joueur peut donner quelques ordres simples. Parmi ces pions, on compte un pion principal fixe et deux pions échangeables en ligne. Ces pions peuvent parler, conseiller le joueur et explorer d'eux-mêmes l'environnement proche.

Promotion[modifier | modifier le code]

À la demande de Capcom France, le Joueur du Grenier, célèbre testeur de jeux vidéo, a réalisé au mois de mai 2012 quatre vidéos très courtes décrivant le jeu avec humour. L'objectif était de faire de la publicité sur le jeu, cependant le JDG a refusé que son nom de scène soit utilisé dans les vidéos : il est donc juste appelé Fred et ne porte pas sa chemise emblématique. Malgré le succès commercial du jeu, le Joueur a refusé d'être payé pour sa contribution.

Réception[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média PS3 XBox 360
Edge (GB) 7/10 7/10
Presse numérique
Média PS3 XBox 360
Eurogamer (GB) 7/10 7/10
IGN (US) 7.5/10 7.5/10
Jeuxvideo.com (FR) 14/20 14/20
Agrégateurs de notes
Média PS3 XBox 360
GameRankings 79.57% 75.49%
Metacritic 78/100 75/100

Plus d'un million d'exemplaires du jeu ont été pré-commandés au Japon[1]. Le jeu s'est vendu à 331 064 exemplaires pendant sa première semaine en Japon, dont 302 040 sur la PlayStation 3 et 29 024 sur la Xbox 360[2], faisant du jeu la licence s'étant le plus vite vendu de la 7e génération[3]. Le 4 juin 2012, 418 210 copies PlayStation 3 ont été vendues au Japon[4],[5]. Aux États-Unis, le jeu s'est vendu à 92 000 copies en 5 jours[6]. Il devient le 5e jeu le plus vendu au Royaume-Uni[3]. Le 30 juin 2012, après un mois de commercialisation, le jeu a dépassé le million d'unités vendues dans le monde[7],[8],[9].

Le jeu a été bien reçu au Japon, où le journal Famitsu lui a donné la note de 34/40, avec quatre notes de 8, 9, 8 et 9/10[1],[10]. Famitsu lui donne sa récompense du "Hall of Fame: Gold", saluant « la variété du système de combat, l'efficacité de la coopération avec les pions, les sous-quêtes exceptionnellement amusantes et l'unicité de chaque vocation[1]. »

En Occident, Dragon's Dogma a également reçu des critiques généralement positives. Le site d'agrégation de critiques Metacritic donne une note de 76/100 pour la version Xbox 360 et de 79/100 pour la version PS3[11]. Game Informer lui donne une note de 8.5/10 et le testeur explique qu« [il] a quitté le jeu en ayant le sentiment d'avoir laissé [sa] marque sur Gransys telle qu'[il] l'a voulu, au lieu d'être porté par le scénario. Quand on parle d'un monde ouvert, [il] ne pouvait rêver mieux[12]. »

Play UK souligne un nombre d'images par seconde assez bas sur la version Xbox 360[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Lots of Love for Dragon's Dogma in Japan », Capcom Europe, Capcom,‎ mai 2012 (consulté le 31 mai 2012)
  2. (en) Ishaan, « This Week In Sales: Dragon’s Dogma Flies High », Siliconera,‎ 30 mai 2012 (consulté le 30 mai 2012)
  3. a et b (en) Ben Parfitt, « Dragon's Dogma storms Japanese charts, breaks records », Market for Home Computing and Video Games,‎ 31 mai 2012 (consulté le 31 mai 2012)
  4. (en) « Dragon's Dogma (PS3) », Famitsu, Garaph,‎ 2012-06-04 (consulté le 3 juillet 2012)
  5. (en) Ishaan, « Dragon’s Dogma Sold Just 92,000 Copies In The U.S. Upon Release », Siliconera,‎ 15 juin 2012 (consulté le 16 juin 2012)
  6. (en) Stephanie Carmichael, « Dragon's Dogma sold only 92,000 copies last month », GameZone,‎ juin 2012 (consulté le 16 juin 2012)
  7. (en) « Platinum Titles », Capcom,‎ 30 juin 2012 (consulté le 2 septembre 2012)
  8. (en) « Dragon's Dogma Sells Over 1 Million Copies Worldwide », Planet Xbox 360 (consulté le 31 juillet 2012)
  9. « Dragon's Dogma aura sa suite », JeuxVideo.com,‎ 25 juin 2012
  10. (en) Anoop Gantayat, « Famitsu Gives High Marks to Dragon's Dogma and Mario Tennis », Andriasang,‎ 2012-05-16 (consulté le 30 mai 2012)
  11. (en) « Dragon's Dogma Metacritic », Metacritic (consulté le 21 mai 2012)
  12. (en) Jeff Cork, « Capcom Delivers An Open World Worth Exploring », Game Informer (consulté le 21 mai 2012)
  13. (en) Play UK – Issue 218,‎ 2012 (lire en ligne), p. 76

Liens externes[modifier | modifier le code]