Downing Street Declaration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joint Declaration.

La Downing Street Declaration (français : Déclaration de Downing Street, du nom de la résidence du Premier ministre du Royaume-Uni, anglais : Anglo-Irish Declaration, officiellement anglais : Joint Declaration) est une déclaration conjointe du Premier ministre du Royaume-Uni John Major et du Taoiseach d'Irlande Albert Reynolds le 15 décembre 1993 dans le cadre du processus de paix du conflit nord-irlandais. Le document reconnaît le droit à l'auto-détermination des Irlandais, c'est-à-dire l'unification de l'Irlande, auquel la Grande-Bretagne ne s'opposera pas si l'idée convainc une majorité des nord-irlandais. L'esprit de la déclaration se rapproche des travaux communs de John Hume et Gerry Adams[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David McKittrick et David McVea, Making Sense of the Troubles, Penguin Books,‎ 2001, 355 p. (ISBN 0141003057), p. 196

Liens externes[modifier | modifier le code]