Douzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Douzy
Image illustrative de l'article Douzy
Blason de Douzy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Champagne-Ardenne
Département Ardennes
Arrondissement Arrondissement de Sedan
Canton Canton de Mouzon
Intercommunalité Communauté de communes des Portes du Luxembourg
Maire
Mandat
Charline Closse
2014-2020
Code postal 08140
Code commune 08145
Démographie
Population
municipale
1 841 hab. (2011)
Densité 144 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 40′ 20″ N 5° 02′ 30″ E / 49.6722, 5.0417 ()49° 40′ 20″ Nord 5° 02′ 30″ Est / 49.6722, 5.0417 ()  
Altitude Min. 153 m – Max. 250 m
Superficie 12,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Douzy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Douzy

Douzy est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Champagne-Ardenne. Ses habitants sont les Douzynois et les Douzynoises. Dans le patois, Douzy est appelé « le pays des rallonges ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune se situe à proximité de la frontière belge, au nord de la région Champagne-Ardenne. On peut rejoindre Charleville-Mézières via l'autoroute A 203 / E46 (32 km en voiture). Le Luxembourg est à environ 120 km en voiture.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Un PLU (Plan local d'urbanisme) a été approuvé. La commune compte en 2010 environ 700 logements.

Un projet d'écoquartier de 250 à 320 logements est en réflexion. Il figure au palmarès projets ruraux de l'appel à projet écoquartiers 2009 du ministère de l'écologie[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Comme Attigny, Douzy fut un séjour apprécié de Charlemagne qui y disposait d'un "palais". Plusieurs conciles s'y tienrent à l'époque carolingienne.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

De 1560 à 1642, Douzy fait partie de la principauté de Sedan.

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Lors de la Révolution, des troupes françaises stationnèrent à Douzy, le peintre Jacques Augustin Catherine Pajou volontaire, incorporé dans la Compagnie des Arts de Paris écrivit de Douzy plusieurs lettres à son ami le peintre François Gérard. Ceci du 14 octobre 1792 au 12 novembre 1792. Dans ces lettres, il parle, certes du grand froid, du pain de munition, de l'ennui, de l'oisiveté, mais aussi des soins reçus par de braves gens.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Douzy

Les armes de Douzy se blasonnent ainsi :

d'azur aux onze billettes d'or ordonnées trois, trois, trois et deux[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 réélu mars 1995 Michel Godet RPR  
mars 1995 mars 2014 Jean-Luc Warsmann[3] UMP Député, conseiller régional, conseiller général, président de la communauté de communes[4]
mars 2014 en cours Charline Closse DVD  

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune de Douzy est jumelée avec :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 841 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
530 762 772 790 923 1 154 1 288 1 475 1 500
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 581 1 769 1 844 1 761 1 663 1 520 1 397 1 297 1 220
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
1 040 882 929 922 920 773 1 037 1 125 1 346
1975 1982 1990 1999 2006 2011 - - -
1 475 1 583 1 518 1 513 1 656 1 841 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie et vie locale[modifier | modifier le code]

Le Douzy'k Festival est un festival de musique se déroulant tous les deux ans en juillet. Il a fêté sa 15e édition en 2011 et a attiré plus de 1 500 personnes[7].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les petites grèves, palmarès projets ruraux, fiche du ministère de l’Écologie, de l’Énergie,du Développement durable et de la Mer
  2. Banque du Blason
  3. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin (fichier au format PDF)
  4. Frédéric Potet, « Jean-Luc Warsmann, le roi du cumul électoral », Le Monde Magazine, 19 février 2011, p. 39
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  7. Mathieu Le Thuaut, « Douzy'k festival / Éclectique et grand public », sur L'Union,‎ 24 juillet 2011 (consulté le 15 août 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :