Dounreay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dounreay
Image illustrative de l'article Dounreay
Entrée du centre de recherches nucléaires à Dounreay
Administration
Pays Royaume-Uni
Coordonnées 58° 34′ 44″ N 3° 45′ 00″ O / 58.579, -3.7500258° 34′ 44″ Nord 3° 45′ 00″ Ouest / 58.579, -3.75002  
Date de mise en service DMTR : 1958
DFR : 1959
PFR : 1974
PWR1 : 1965
PWR2 : 1987
Statut Démantèlement en cours depuis 1994 de quatre réacteurs sur les cinq présents
DMTR : arrêté en 1969
DFR : arrêté en 1977
PFR : arrêté en 1994
PWR1 : arrêté en 1992
Réacteurs
Production d’électricité
Divers
Source froide eau de mer

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Dounreay

Dounreay est à la fois le nom d'un château en ruine situé sur la côte de Caithness au nord de l'Écosse dans la région des Highlands et d'un centre de centre de recherches nucléaires. Jusqu'en 1949, c'était un aérodrome qui avait été utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale. Dounreay est localisé à environ 14 km à l'ouest de la ville de Thurso en Écosse.

En 2011, le centre de recherches comprend cinq réacteurs nucléaires, trois exploités par l'Autorité britannique de l'énergie atomique (UKAEA) et deux par le Ministère de la Défense du Royaume-Uni.

Les réacteurs de UKAEA[modifier | modifier le code]

UKAEA a exploité trois réacteurs de recherche dans l'établissement intitulé Dounreay Nuclear Power Development Establishment :

  • DMTR (Dounreay Materials Test Reactor), mis en service en 1958, fermé en 1969. Ce réacteur du type DIDO est un réacteur à eau lourde,
  • DFR (Dounreay Fast Reactor), mis en service en 1959, arrêté en 1977. Ce réacteur d'essais est un réacteur à neutrons rapides (RNR) du type surgénérateur, de capacité nominale 14 MWe,
  • PFR (Prototype Fast Reactor), mis en service en 1974, arrêté en 1994. Ce réacteur prototype est un réacteur à neutrons rapides (RNR) du type surgénérateur, de capacité nominale 250 MWe.

Depuis 1994, il n'y a plus de réacteurs produisant de l'électricité sur le site de Dounreay, les trois réacteurs sont en phase de démantèlement qui devrait durer 20 ans[1],[2].

Les réacteurs du Ministère de la Défense[modifier | modifier le code]

Le Ministère de la Défense du Royaume-Uni a exploité deux réacteurs dans l'établissement intitulé Vulcan Naval Reactor Test Establishment. Ces réacteurs ont été conçus et mis en service par Rolls-Royce. Ils sont également exploités par Rolls-Royce pour le compte du ministère et ce sont les prototypes des réacteurs de sous-marins :

  • PWR1, aussi appelé Dounreay Submarine Prototype 1 (DSMP1), mis en service en 1965 et arrêté en 1992 après 27 ans de service.
  • PWR2, mis en service en 1987, est arrêté en 1996 mais reprend du service en 2002 après des modifications, il devrait rester en service jusqu'en 2015.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Enerpresse, no 9916, 28 sept. 2009
  2. (en) BBC News, « £20m tool to be used to dismantle nuclear site : A 16-piece tool dubbed the world's most sophisticated Swiss Army knife is to help dismantle the Dounreay Fast Reactor (DFR) in Caithness. », BBC News,‎ 18 juillet 2011 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]