Douglas Preston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Preston.

Douglas Preston

Activités Romancier
Naissance 26 mai 1956 (58 ans)
Cambridge, Massachusetts, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Techno-thriller, horreur, roman policier

Œuvres principales

  • Cycle Pendergast

Douglas Preston est un écrivain américain né le 26 mai 1956 à Cambridge dans le Massachusetts. Il est l'auteur de plusieurs romans dans les genres de l’horreur et du techno-thriller qu'il écrit seul ou en collaboration avec Lincoln Child.

Biographie[modifier | modifier le code]

Douglas Preston est diplômé de la Cambridge School de Weston (en) dans le Massachusetts, et du Pomona College (en) de Claremont (Californie). Il démarre sa carrière d'écrivain à l'American Museum of Natural History de New York à partir de 1978. Il y travaille jusqu'en 1985 en tant qu'écrivain, éditeur, puis directeur de publication du catalogue des expositions. Il est au même moment journaliste au magazine Natural History (en).

Il publie en 1985 Dinosaurs In The Attic: An Excursion into the American Museum of Natural History (Des dinosaures au grenier : une excursion dans le Muséum d'histoire naturelle), une histoire des explorateurs et de leurs expéditions à l'origine du Muséum.

En 1986 il s'installe au Nouveau-Mexique et devient écrivain à plein temps. Cherchant à comprendre les premiers instants de la rencontre entre européens et indiens d'Amérique, il retrace à cheval le parcours violent et infructueux du conquistador Francisco Vásquez de Coronado à la recherche des mythiques Seven cities of gold, les sept Cités d'or. Ce voyage de plus de mille cinq cents kilomètres dans le Sud-Ouest des États-Unis lui permettra d'écrire Cities of Gold: A Journey Across the American Southwest (Les Cités d'or : un voyage au cœur du Sud-Ouest américain).

Ultérieurement, Douglas Preston entreprend de nombreux voyages à cheval à la recherche de traces historiques ou préhistoriques. Il participe à des expéditions dans d'autres régions du monde, comme par exemple celle dans le profond territoire Khmer au milieu de la jungle cambodgienne avec un petit groupe de soldats, l'amenant à être le premier occidental à visiter un temple d'Angkor oublié. Il serait entré le premier dans la chambre funéraire du tombeau égyptien KV5 dans la Vallée des rois.

En plus de ses collaborations avec Lincoln Child, il a écrit plusieurs romans, ainsi que des essais dont la plupart traitent de l'histoire du Sud-Ouest des États-Unis. Il écrit régulièrement dans les magazines Smithsonian, The Atlantic Monthly, et The New Yorker où il tient une rubrique traitant de l'archéologie, et collabore parfois au Harper's Magazine et à National Geographic.

Douglas Preston a deux frères : David Preston (médecin) et Richard Preston, lui aussi auteur à succès de romans et d'essais. Il compte parmi ses ancêtres le journaliste Horace Greeley (1811-1872). Il vit avec son épouse et ses trois enfants dans l'état du Maine.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

La plupart des essais et romans de Douglas Preston ont été des succès et sont traduits en plusieurs langues. Il est coauteur avec Lincoln Child de nombreux livres policiers thrillers et de techno-fiction, dont la fameuse série du cycle Pendergast.

Seul[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Jennie, 1997 ((en) Jennie, 1994)
  • Le Codex, 2007 ((en) The Codex, 2004)
  • T-Rex, 2009 ((en) Tyrannosaur Canyon, 2005)
  • Credo : Le Dernier Secret, 2009 ((en) Blasphemy, 2008)
  • Impact, 2011 ((en) Impact, 2010)
  • (en) The Kraken Project, 2014

Essais[modifier | modifier le code]

  • (en) Dinosaurs In The Attic: An Excursion into the American Museum of Natural History, 1986
  • (en) Death Trap Defies Treasure Seekers for Two Centuries, 1988
  • (en) Cities of Gold: A Journey Across the American Southwest in Pursuit of Coronado, 1992
  • (en) Talking to the Ground: One Family's Journey on Horseback Across the Sacred Land of the Navajo, 1996
  • (en) We throw stones, not Quarks, 2004
    Essai repris dans son roman Credo : le dernier secret

En collaboration avec Lincoln Child[modifier | modifier le code]

Cycle Pendergast[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cycle Pendergast.

Cycle Gideon Crew[modifier | modifier le code]

  • R pour revanche, 2012 ((en) Gideon's Sword, 2011)
  • C comme cadavre, 2013 ((en) Gideon's Corpse, 2012)
  • S comme survivre, 2014 ((en) The Lost Island, 2014)

Autres romans avec Lincoln Child[modifier | modifier le code]

En collaboration avec Mario Spezi[modifier | modifier le code]

Essai[modifier | modifier le code]

  • Le Monstre de Florence, 2008 ((en) The Monster of Florence, 2008)
    Douglas Preston a été un critique féroce envers le système judiciaire italien lors de l'affaire Amanda Knox et le meurtre de Meredith Kercher : Amanda Knox, une étudiante américaine de Seattle, fut accusée du meurtre de sa camarade de chambre britannique Meredith Kercher en novembre 2007 à Pérouse (Italie). Alors qu'il écrivait le monstre de Florence en 2006, Preston entra en conflit avec le procureur Giuliano Mignini qui s'occupait de l'enquête du Monstre de Florence et plus tard du cas d'Amanda Knox.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]