Douglas Gordon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gordon Douglas

Douglas Gordon est un artiste contemporain écossais. Il vit et travaille à Glasgow (Écosse) où il est né en 1966.

Biographie[modifier | modifier le code]

Douglas Gordon a étudié à Glasgow de 1984 à 1988, puis à Londres, de 1988 à 1990 à la Slade School of Art.

Il présente sa première exposition personnelle en 1986, obtient le Turner Prize en 1996. C’est la première fois que ce dernier est attribué à un artiste vidéo.

Connu surtout comme un artiste vidéo, Douglas Gordon utilise des formes variées d'expression: projections vidéos, photographies, installations et textes muraux.

"Il est sans doute l’un des artistes qui rejette le plus vigoureusement la notion de style personnel. Il travaille sur l’appropriation d’images qu’il détourne, met en scène dans un contexte différent[1]." Dans cette optique les expositions deviennent l’élément essentiel de l’expression de l’artiste.

En 1998, il obtient le deuxième Prix Hugo Boss.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1990: List of Names
  • 1993: 24 Hour Psycho
  • 1995: 5 Year Drive-By
  • 1995: Entre acte # 3, Stedeljik Van Abbemuseum, Eindhoven.
  • 1995: Remote Viewing 13.05.94 (Horror movie)
  • 1996: A Divided Self II, installation vidéo, dimensions variables. « The Turner Prize 1996 ».
  • 1996: Close your eyes and open your mouth, Museum für Gegenwartskunst, Zurich.
  • 1997: Monster
  • 1997: Between Darkness & Light (after William Blake), installation vidéo, Pedestrian underpass, Hindenburgplatz.
  • 1998: Single Room with Bath, installation.
  • 2000: Vicinato II, vidéo coréalisée avec Philippe Parreno.
  • 2003: Faire le mort : en temps réel
  • 2006: Zidane, un portrait du XXIème siècle, long métrage coréalisé avec Philippe Parreno.
  • 2008: Où se trouvent les clefs ? , Exposition à la collection Lambert à Avignon.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Douglas Gordon - EVENE, s.a., http://www.evene.fr/celebre/biographie/douglas-gordon-18005.php, (page consultée le 27 novembre 2007)