Doug MacLean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maclean.

Doug Maclean

alt=Description de l'image Doug MacLean.jpg.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 12 avril 1954,
Summerside, Île-du-Prince-Édouard, Canada
Entraîneur sans emploi
A entraîné Ligue nationale de hockey
Blue Jackets de Columbus
Panthers de la Floride
Activité 1995 – 2004

James Douglas "Doug" MacLean, (né 12 avril 1954 à Summerside) est un commentateur sportif canadien et un ancien entraineur et gérant de la LNH. Il est l'ancien président/gérant et entraineur en chef des Blue Jackets de Columbus et fut l'entraineur en chef des Panthers de la Floride.

Carrière[modifier | modifier le code]

MacLean a débuté comme entraîneur à l'Université du Nouveau-Brunswick, suivi d'un poste d'entraîneur-adjoint pour les Blues de Saint-Louis et les Capitals de Washington. La première fois que MacLean fut un entraineur en chef professionnel fut en 1990, quand il fut envoyé aux Skipjacks de Baltimore, l'affilié de la LHA des Capitals, faisant un changement drastique au milieu de la saison qui plaça l'entraineur chef des Skipjacks, Terry Murray responsable des Capitals.

MacLean était dans l'organisation des Red Wings de Détroit de 1990 à 1994. Pendant ce temps, il fut un entraîneur-adjoint de Bryan Murray en 1990–91 et 1991–92. Pour les saisons 1992–93 et 1993–94, MacLean fut le gérant des Red Wings de l'Adirondack de la Ligue américaine de hockey, affilié au Red Wings de Détroit. Durant ce temps, il organisât un échange pour Kris Draper des Jets de Winnipeg aux Red Wings pour des "considérations futures", qui fut un $1 américain.

MacLean est reconnu surtout pour conduire l'équipe des Panthers, à gagner le championnat de la conférence de l'est en 1996, pour être balayé à la Finale de la Coupe Stanley par l'Avalanche du Colorado.

Après avoir conduit les Panthers dans les éliminatoires en 1995–96 et en 1996–97, MacLean fut congédié au début de la saison 1997–98 quand les Panthers débutèrent avec un dossier de 7–12–4.

MacLean fut engagé par les Blue Jackets comme gérant, le 11 février 1998 et fut aussi le président du club le mois suivant. Les Blue Jackets commencèrent à jouer dans la Saison LNH 2000-2001. Le 7 janvier 2003, MacLean congédiât l'entraineur en chef des Blue Jackets Dave King et pris provisoirement la position, il gardât la position jusqu'au 1er janvier 2004, quand il promut son assistant Gerard Gallant comme entraineur en chef. MacLean fut président et gérant jusqu'à son congédiement à la fin de la saison LNH 2006-2007. Les Blue Jackets n'eurent pas une saison gagnante, allant 172–258–62 sous la direction de MacLean.

Le 7 août 2007, il fut annoncé qu'un groupe d'investisseurs dirigé par MacLean avait acheté le Lightning de Tampa Bay. Mais la transaction tombât en morceaux durant la saison 2007–08.

Le 18 août 2008, MacLean et Jack Armstrong animent un programme de sports sur une station de radio pour les sports à Toronto, Sportsnet Radio Fan 590, "The Game Plan".

Le 18 septembre 2009, MacLean pris en charge le programme de radio Hockey Central de 13 à 14 heures et il fut engagé par Jim Balsillie comme consultant pour le groupe PSE qui essaie d'acheter et de déménager les Coyotes de Phoenix.

Le 13 septembre 2010, MacLean avec Daren Millard et Nick Kypreos devint un animateur de Hockey Central at Noon de Fan 590, aussi il est un analyste au Hockey Central de Sportsnet.

Statistiques comme entraineur[modifier | modifier le code]

Équipe Année Saison régulière Série éliminatoire
P V D N DP Pts Terminé Résultat en séries
FLA 1995–96 82 41 31 10 - 92 3e dans Atlantique Perdu dans la coupe Stanley
FLA 1996–97 82 35 28 19 - 89 3e dans Atlantique Perdu en 1re ronde
FLA 1997–98 23 7 12 4 - (63) 6e dans Atlantique (congédié)
CBJ 2002–03 42 15 22 4 1 (69) 5e dans Centrale Manque les éliminatoires
CBJ 2003–04 37 9 21 4 3 (62) 4e dans Centrale (démissionne)
Total 266 107 114 41 4

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Doug MacLean » (voir la liste des auteurs)