Double monarchie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une double monarchie apparaît lorsque deux royaumes séparés sont dirigés par le même monarque, suivent la même politique étrangère, forment une union douanière entre eux, partagent les mêmes forces armées mais sont tout de même en autogouvernance. Ce terme est typiquement utilisé pour désigner l'Autriche-Hongrie, une double monarchie ayant existé de 1867 à 1918.

Plus tard, certains historiens ont utilisé ce terme pour désigner d'autres cas où deux royaumes étaient dirigés par un même roi tels que les rois Henri V et Henri VI qui furent à la fois roi de France et d'Angleterre au XVe siècle[1] ainsi que le Danemark-Norvège, une double monarchie ayant existé de 1534 à 1814[2].

Une double monarchie n'est pas forcément une union personnelle. Dans une union personnelle, plusieurs royaumes sont dirigés par le même monarque mais ne partagent aucune structure gouvernemental, appliquent des politiques différentes et ont leurs propres forces armées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Union ibérique (1580-1640)

Références[modifier | modifier le code]