Double fécondation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En botanique, la double fécondation (ou xénie) est une fonction particulière à la reproduction des angiospermes. Le grain de pollen contient deux noyaux (tous haploïdes), alors que par exemple le spermatozoïde des mammifères n'en contient qu'un. Un de ces noyaux est destiné à féconder l'oosphère, ce qui donnera l’embryon, à l’origine de la future plante. Le deuxième s'unit aux noyaux polaires à l'origine de l'albumen, tissu alors triploïde (3n chromosomes) qui fait partie de la graine et qui servira généralement à nourrir l'embryon.

Lien externe[modifier | modifier le code]