Double Portrait d'Andrea Navagero et Agostino Beazzano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Double Portrait d'Andrea Navagero et Agostino Beazzano
Image illustrative de l'article Double Portrait d'Andrea Navagero et Agostino Beazzano
Artiste Raphaël
Date 1516
Type huile sur toile
Dimensions (H × L) 76 × 107 cm
Localisation Galerie Doria-Pamphilj, Rome (Italie)

Le Double Portrait d'Andrea Navagero et Agostino Beazzano est une peinture à l'huile sur toile de 76 × 107 cm, datant de 1516, du peintre Raphaël, conservée à la Galerie Doria-Pamphilj à Rome.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le double portrait a vraisemblablement été réalisé en avril 1516 quand les deux humanistes Andrea Navagero et Agostino Beazzano se trouvaient encore à Rome encore peu de temps avant que le premier retourne à Venise à l'occasion de sa nomination comme administrateur général de la République Sérénissime. Une lettre écrite par Pietro Bembo en 1516 et adressée au Cardinal Bibbiena révèle que Raphaël, Baldassare Castiglione, Beazzano et Navagero ont voulu faire un voyage ensemble. La littérature traditionnelle rapporte que Raphaël aurait réalisé ce double portrait avant le départ, en cadeau pour leur ami commun[1],[2].

En 1530, le tableau est détenu par le poète Pietro Bembo dans sa résidence de Padoue.

Des analyses ont confirmé que le tableau est le fruit du travail personnel de Raphaël.

En 2008, la peinture est cédée temporairement au Musée du Prado à l'occasion d'une exposition sur les Portraits de la Renaissance.

Description[modifier | modifier le code]

Le tableau représente deux personnages en buste sur un fond sombre. À gauche, Andrea Navagero de trois-quarts tourné vers la droite, le visage encadré par une longue barbe brune, coiffé d'une barrette noire, drapé dans un manteau vert foncé, et à droite Agostino Beazzano aussi de trois-quart, tourné vers la droite, le visage encadré par des cheveux longs, l'échancrure de sa chemise sans col dépassant de son habit. Le regard des deux personnages est dirigé vers le spectateur par la rotation de leur tête créant un effet de proximité avec le spectateur.

Analyse[modifier | modifier le code]

Les deux écrivains ont été représentés comme s'ils venaient d'interrompre un dialogue, mettant en évidence leurs visages expressifs et intelligents sur un fond sombre. Le réalisme des yeux, l'intensité des regards témoignent du niveau de maîtrise atteinte par Raphaël et de l'évolution du style des portraits à Rome.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicoletta Baldini, Rafael, Milan, Rizzoli/Skira - Corriere della Sera, 2003; ed. española, Madrid, Unidad Editorial - El Mundo (Los grandes genios del arte, 6), 2005, p. 152 (ISBN 84-89780-59-5)
  • Pierluigi De Vecchi, Raffaello, Rizzoli, Milan, 1975.
  • Paolo Franzese, Raffaello, Mondadori Arte, Milan 2008 (ISBN 978-88-370-6437-2)

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]