Double Dragon III: The Rosetta Stone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Double Dragon 3
The Rosetta Stone
Éditeur Technos
Développeur East Technology

Date de sortie 1990
Genre Beat them all
Mode de jeu Un joueur, multijoueur (selon plate-forme)
Plate-forme Version originale :
Arcade
Portages sur consoles :
Game Boy, Mega Drive, NES
Portages sur micro-ordinateurs :
Amiga, Amstrad CPC, Atari ST, C64, DOS, ZX Spectrum
Média Cartouche, 2 disquettes
Contrôle Joystick + 3 boutons ou manette

Double Dragon 3: The Rosetta Stone est un beat them all développé par East Technology, sorti sur borne d'arcade en 1990 et porté sur la plupart des consoles de jeu et micro-ordinateurs de l'époque par Storm The Sales Curves.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Versions[modifier | modifier le code]

La version NES, développée par Technos est éditée par Acclaim en 1991, est sous-titrée « The Sacred Stones ». Comme pour les deux premiers volets de cette série, cette version est profondément remaniée tout en en gardant les qualités, en dépit des limitations graphiques et sonores de la machine. Les commentaires de la majorité des joueurs semblent même indiquer que la version NES apparaît pour ce volet d'une qualité bien supérieure aux autres épisodes, et même à la version arcade originale. Les versions Amiga, Atari ST, PC, Amstrad CPC et C64 ont été développées par Storm The Sales Curves. La version la plus proche et la plus fidèle à l'arcade est la version Amiga qui a été grandement améliorée techniquement. Les programmeurs ont eu accès aux Tiles graphiques, qui leur ont été envoyées par Technos, l'éditeur du coin-op. Ainsi, la version Amiga tourne en 50 images par seconde, possède un musique d'introduction composée par Andreas Barnabas bien connue (c'est lui qui a également composé la musique de SWIV pour le même éditeur). Suivirent les versions Atari ST, PC, et enfin les versions 8 bits.

Notes et références[modifier | modifier le code]