Douar Hicher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Douar Hicher
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat La Manouba
Délégation(s) Douar Hicher
Maire Mustapha Dridi[1]
Démographie
Population 75 855 hab. (2004[2])
Géographie
Coordonnées 36° 49′ 45″ N 10° 05′ 22″ E / 36.829176, 10.08935536° 49′ 45″ Nord 10° 05′ 22″ Est / 36.829176, 10.089355  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Douar Hicher

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (relief)

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Douar Hicher
Liens
Site web www.commune-douar-hicher.gov.tn

Douar Hicher (دوار هيشر) est une ville située dans la banlieue ouest de Tunis. Elle se trouve à quelques kilomètres du centre de Tunis sur la route d'Oued Ellil. Elle abrite des populations de niveau social généralement bas.

Administrativement rattachée au gouvernorat de la Manouba, elle est le siège d'une délégation et d'une municipalité abritant une population de 75 855 habitants[2], l'une des plus importantes de la banlieue de Tunis. Outre Douar Hicher, la municipalité compte d'autres cités agglomérées : cité Ennassim, cité Erriadh, cité Echabeb et cité Khaled Ibn El Oualid.

Il s'agit d'une agglomération de cités d'« habitat spontané » qui a émergé dans les années 1970 autour du hameau éponyme (douar est un mot arabe signifiant campement et in extenso hameau) et qui s'est développé le long de l'un des principaux axes de l'agglomération tunisoise. Son développement fulgurant en périphérie du Grand Tunis résulte de l'exode rural qu'a connu la Tunisie des années 1930 aux années 1980, notamment en provenance des régions rurales de l'ouest de la Tunisie, et du déplacement des populations du centre ancien (médina principalement) vers un espace en voie d'urbanisation permettant l'agrandissement du logement et ce par autoconstruction.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 2 juin 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°41, 7 juin 2011, pp. 852-856
  2. a et b (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)