Dot blot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme dot blot[1] regroupe un ensemble de techniques de transfert de molécules permettant de vérifier la présence de molécules spécifiques dans un milieu.

Principe[modifier | modifier le code]

Il existe différentes techniques de transfert, chacune étant adaptée à un type de molécules (par exemple le Southern blot pour l'ADN, le northern blot pour les ARN, ou le western blot pour les protéines). Ces techniques commencent par une étape de fragmentation de l'ADN (pour le Southern Blot), puis séparation par électrophorèse ou par chromatographie.

Dans un dot blot, on transfère les acides nucléiques (ADN ou ARN) depuis un milieu liquide directement sur une membrane, sans séparation préalable, donc sans électrophorèse préalable. Le transfert peut être réalisé par diffusion simple, par diffusion dans champs électrique (électrodiffusion) ou par aspiration sous vide. La détection est similaire à celles utilisées dans les transferts avec séparation : par exemple des séquences de nucléotides pour l'ADN ou l'ARN ou des anticorps pour les protéines.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Terme anglais, littéralement « buvard à points ». On rencontre buvardage en point en français, mais rarement.