Dosithée II de Jérusalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dosithée II (en grec Δοσίθεος Β΄ Ιεροσολύμων) fut patriarche orthodoxe de Jérusalem de 1669 à 1707. Il œuvra afin de préserver l'indépendance de l'Église orthodoxe, tant sur un plan politique que par rapport aux influences catholiques et protestantes.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Né le 31 mai 1641 à Arachova (el) (renommée Exochi en 1955), en Grèce, il fut ordonné diacre en 1652 puis archidiacre à Jérusalem en 1661. En 1666, il fut consacré archevêque de Césarée de Palestine, puis, en 1669 élu patriarche de Jérusalem.

En 1672, il convoqua un synode à Jérusalem (appelé aussi « synode de Bethléem », car c'est à cette occasion que fut reconsacrée la basilique de la Nativité de Bethléem[1]) en réaction à la « confession de foi » calviniste attribuée au défunt patriarche de Constantinople Cyrille Loukaris, publiée en 1629. Dans les actes et décrets du synode, le chapitre 6 (parfois appelé « Confession de Dosithée ») est une réfutation point par point de la « Confession de Cyrille Loukaris ».

En 1682, il fit installer une imprimerie pour les ouvrages grecs au monastère de Cetatuia à Iassi, afin de mettre un terme à la dépendance envers l'occident pour l'impression des livres (le Sultan interdisant l'installation d'imprimerie dans les territoires soumis à sa juridiction). Cette imprimerie, qui fonctionna de manière intermittente, ne fut pas la seule que Dosithée tenta de créer. Il chercha aussi à en faire établir une à Moscou, mais une succession d'intrigues fit échouer le projet. Une autre imprimerie pour les ouvrages grecs vit le jour à Bucarest, sous son influence[2].

Lorsque le tsar de Russie Pierre le Grand transforma le patriarcat de Moscou en un « saint synode » sous le contrôle de l'État, Dosithée protesta, mais en vain.

Il mourut à Constantinople le 8 février 1707.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The acts and decrees of the Synod of Jerusalem, sometimes called the Council of Bethlehem, holden under Dositheus, Patriarch of Jerusalem in 1672 (1899) sur le site Archive
  2. Le livre grec en Russie : l'apport des presses de Moldavie et de Valachie (1682-1725) sur le site de Persée

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]