Dorothy Gilman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilman.

Dorothy Gilman

Nom de naissance Dorothy Edith Gilman
Autres noms Dorothy Gilman Butters
Activités Romancière
Naissance 25 juin 1923
New Brunswick, New Jersey, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 2 février 2012 (à 88 ans)
Rye Brook, New York (en), Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier, roman d’espionnage, littérature d’enfance et de jeunesse
Distinctions Edgar du Grand Master Award 2010

Dorothy Gilman, née le 25 juin 1923 à New Brunswick, New Jersey, et morte le 2 février 2012 à Rye Brook, New York (en), est un auteur américain de roman policier, de roman d’espionnage et de littérature d'enfance et de jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à la Pennsylvania Academy of Fine Arts, puis à la Arts Student’s League New York, elle devient professeur de dessin. En 1945, elle épouse Edgar A. Bitters et se lance à partir de 1949 dans le roman policier de littérature d’enfance et de jeunesse sous la signature Dorothy Gilman Butters.

Elle divorce en 1965 et, l’année suivante, paraît sous la signature Dorothy Gilman le premier roman d’espionnage d’une série de plus de quinze titres ayant pour héroïne l’ineffable Mrs. Pollifax, seul personnage de toute l’histoire de la littérature à être tout à la fois un agent de la CIA et la présidente du club de jardinage de sa communauté. Veuve âgée d’une soixantaine d’années, Emily Pollifax devient espionne un peu par désœuvrement, beaucoup pour réaliser un rêve d’enfance. Après une première mission de courrier réussie, elle s’enhardit et parvient à faire libérer un scientifique chinois d’une forteresse d’Albanie, puis se joint à une caravane en Turquie pour secourir une ancienne espionne de la Deuxième Guerre mondiale, ou encore, relève le défi de prévenir l’assassinat d’un leader politique africain. Les situations absurdes et improbables se multiplient aux quatre coins du globe où est envoyée cette aimable vieille dame, qui sans jamais agir comme un agent secret, dame le pion aux meilleurs espions internationaux. C’est la clé du succès de la série, adaptée au cinéma en 1971 avec Rosalind Russell dans le rôle de Mrs. Pollifax, puis en 1999 à la télévision, avec Angela Lansbury.

En marge de la série Mrs. Pollifax, Dorothy Gilman a également publié quelques thrillers singuliers, dont Les Funambules (1979), qui utilise le procédé de la mise en abyme pour raconter les aventures de la jeune Amélia Jones, lancée sans le vouloir dans une enquête visant à démasquer le coupable d’un meurtre ayant eu lieu plusieurs années auparavant.

En 2010, l’association des Mystery Writers of America décerne à Dorothy Gilman son Grand Master Award. Atteinte de la maladie d’Alzheimer, elle meurt en 2012.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Mrs. Pollifax[modifier | modifier le code]

  • The Unexpected Mrs. Pollifax (1966)
    Publié en français sous le titre Mrs. Pollifax, Paris, Presses de la Cité, coll. Espiorama no 6, 1971
  • The Amazing Mrs. Pollifax (1970)
    Publié en français sous le titre L’Irrésistible Mrs. Pollifax, Paris, Presses de la Cité, coll. Espiorama no 27, 1972
  • The Elusive Mrs. Pollifax (1971)
    Publié en français sous le titre Mrs. Pollifax fait un malheur, Paris, Presses de la Cité, coll. Punch 1ère série no 19, 1973 ; réédition, Paris, Presses de la Cité, coll. Punch 2e série no 18, 1974
  • A Palm for Mrs. Pollifax (1973)
    Publié en français sous le titre Mrs. Pollifax fait la bombe, Paris, Presses de la Cité, coll. Punch 1ère série no 110, 1974 ; réédition, Paris, Presses de la Cité, coll. Punch 2e série no 20, 1974
  • Mrs. Pollifax on Safari (1977)
    Publié en français sous le titre Le Safari de Mrs. Pollifax, Paris, Presses de la Cité, 1979
  • Mrs. Pollifax on the China Station (1983)
  • Mrs. Pollifax and the Hong Kong Buddha (1985)
  • Mrs. Pollifax and the Golden Triangle (1988)
  • Mrs. Pollifax and the Whirling Dervish (1990)
  • Mrs. Pollifax and the Second Thief (1993)
  • Mrs. Pollifax Pursued (1995)
  • Mrs. Pollifax and the Lion Killer (1996)
  • Mrs. Pollifax, Innocent Tourist (1997)
  • Mrs. Pollifax Unveiled (2000)

Série Madame Karitska[modifier | modifier le code]

  • Clairvoyant Countess (1975)
  • Kaleidoscope (2002)

Autres romans policiers[modifier | modifier le code]

  • Uncertain Voyage (1967)
  • A Nun in the Closet ou A Nun in the Cupboard (1975)
  • A New Kind of Country (1978), signé Dorothy G. Butters
  • The Tightrope Walker (1979)
    Publié en français sous le titre Les Funambules, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1662, 1981
  • Incident at Badamya (1989)
  • Caravan (1992)
    Publié en français sous le titre La Captive du désert, Paris, Presses de la Cité, 1993
  • Thale's Folly (1999)

Littérature d’enfance et de jeunesse signée Dorothy Gilman Butters[modifier | modifier le code]

  • Enchanted Caravan (1949)
  • Carnival Gypsy (1950)
    Publié en français sous le titre Une si jolie petite foire, Verviers, Gérard et Cie, coll. Marabout Mademoiselle no 69, 1959
  • Ragamuffin Alley (1951)
  • The Calico Year (1953)
  • Four-Party Line (1954)
  • Papa Dolphin’s Table (1955)
  • Girl in Buckskin (1956)
  • Heartbreak Street (1958)
    Publié en français sous le titre Rue Crève-coeur, Verviers, Gérard et Cie, coll. Marabout Mademoiselle no 145, 1962
  • Witch’s Silver (1959)
    Publié en français sous le titre Les Deux Arabelle, Verviers, Gérard et Cie, coll. Marabout Mademoiselle no 106, 1960
  • Masquerade (1961)
    Publié en français sous le titre Quatre filles à Philadelphie, Verviers, Gérard et Cie, coll. Marabout Mademoiselle no 137, 1962
  • Ten Leagues to Boston Town (1963)
  • Heart’s Design (1963)
  • The Bells of Freedom (1963)
  • The Maze in the Heart of the Castle (1983)

Nouvelle isolée[modifier | modifier le code]

  • The Stalker (2002)

Autre publication[modifier | modifier le code]

  • On Creative Writing (1964), en collaboration avec plusieurs écrivains.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Edgar du Grand Master Award 2010

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]