Dorothy B. Hughes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hughes.

Dorothy Belle Hughes

Nom de naissance Dorothy Belle Flanagan
Activités Romancier
Naissance 10 août 1904
Kansas City, Missouri, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 6 mai 1993 (à 88 ans)
Ashland, Oregon, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier, Biographie
Distinctions Edgar du Grand Maître 1978

Œuvres principales

  • Chute libre (1942)
  • Et tournent les chevaux de bois (1946)

Dorothy Belle Hughes (née Dorothy Belle Flanagan), née le 10 août 1904 à Kansas City, dans le Missouri, et morte le 6 mai 1993 à Ashland (Oregon), est une journaliste et auteur américaine de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est à l'âge de six ans qu'elle fait remonter son goût pour l'écriture, ce qui la conduit à entreprendre des études de journalisme à l'université du Missouri. Diplômée en 1924, elle travaille très vite pour des journaux dans cet état, puis au Nouveau-Mexique et à New York, tout en poursuivant en parallèle des études à l'Université du Nouveau Mexique, puis à l'Université Columbia de New York.

Sa première publication littéraire, en 1931, est un recueil de poèmes pour lequel elle reçoit une récompense du Yale Series of Younger Poets. Après plusieurs ouvrages non publiés, son premier roman La Boule bleue paraît en 1940 - un récit de chasse au trésor - doit être refondu à la demande de son éditeur, qui exige qu'elle supprime 25 000 mots. Ce serait l'origine du style sobre très marqué de Dorothy B. Hughes dans ses romans policiers et qui assure son succès en librairie et au cinéma...

Elle publie environ un livre par an jusqu'en 1952, date à laquelle elle préfère privilégier sa vie de famille à Santa Fe (Nouveau Mexique). Pendant près de 40 ans, jusqu'en 1979, elle maintient toutefois une activité de critique littéraire spécialisée sur les publications policières dans plusieurs quotidiens américains.

Elle reprend la plume littéraire en 1961, mais pour une biographie d'Erle Stanley Gardner en 1978 qui lui vaut un Edgar du Mystery Writers of America.

Les histoires racontées par Dorothy B. Hughes sont rehaussées par les pensées inquiètes des personnages à travers lesquelles le lecteur suit le déroulement d'une histoire inéluctablement tragique.

Quelques ouvrages ont été publiés et réédités en France, de manière disparate, par plusieurs maisons d'édition.

Elle se voit décerner l'Edgar du Grand Maître (Grand Master Award) en 1978.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The So-Blue Marble (1940)
    Publié en français sous le titre La Boule bleue, Genève, Ditis Détective-club Suisse no 34, 1947 ; réédition, Paris, J'ai lu police no 53, 1967 ; réédition Paris, Neo, coll. Le miroir obscur no 63, 1981 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2070, 1991
  • The Cross-Eyed Bear (1940)
    Publié en français sous le titre L'ours a fait son testament, Paris, Éditions des Deux Mondes, coll. La main rouge no 2, 1949
  • The Bamboo Blonde (1941)
    Publié en français sous le titre La Blonde du Bar Bambou, Paris, Éditions des Deux Mondes, coll. La main rouge no 20, 1950
  • The Fallen Sparrow (1942)
    Publié en français sous le titre Chute libre, Paris, Christian Bourgois série B, 1984 ; réédition, Paris, J'ai lu no 2275, 1987 ; réédition, Paris, Rivages/Noir no 211, 1995
  • The Blackbirder (1943)
  • The Delicate Ape (1944)
  • Johnnie (1944)
  • Dread Journey (1945)
    Publié en français sous le titre Voyage sans fin, Genève, Ditis, Detective Club Suisse no 59, 1948 ; réédition, Paris, Ditis, Detective Club no 73, 1953 ; réédition, Paris, J'ai lu police no 65, 1968 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2043, 1991
  • Ride the Pink Horse (1946)
    Publié en français sous le titre Et tournent les chevaux de bois, Paris, Christian Bourgois, 1984 ; réédition, J'ai lu no 1960, 1986 ; réédition, Paris, Rivages/Noir no 189, 1994 ; Paris, Cercle Polar, 2002
  • The Scarlet Imperial ou Kiss for a Killer (1946)
  • In a Lonely Place (1947)
    Publié en français sous le titre Tuer ma solitude, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère no 59, 1951 ; réédition, Paris, Presses de la Cité, coll. Classiques du roman policier no 7, 1979
  • The Kid Barbecue (1949)
  • The Candy Kid (1950)
  • The Davidian Report ou The Doby on the Bench (1952)
  • The Expendable Man (1963)
    Publié en français sous le titre À jeter aux chiens, Paris, Gallimard, coll. Panique no 21, 1963 ; réédition, Paris, Gallimard, Série noire no 1617, 1973 ; réédition Paris, Gallimard, coll. Carré noir no 492, 1983 ; réédition Paris, Joëlle Lossfeld, coll. Arcanes, 2003

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • You Killed Miranda (1958)
    Publié en français sous le titre Vous avez tué Miranda, Paris, Fayard, Le Saint détective magazine no 56, octobre 1959
  • Danger at Deerfawn (1964)
    Publié en français sous le titre Danger à Deerfawn, Paris, Opta, Mystère Magazine no 224, septembre 1966
  • Everybody Needs a Mink (1965)
    Publié en français sous le titre Le Cadeau inattendu, Paris, Fayard, Le Saint détective magazine no 127, septembre 1965

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Dark certainly (1931) - poèmes
  • Pueblo on the mesa: The first 50 years of the University of New Mexico (1939) - étude historique
  • The Black and White Blues (1959) - recueil de nouvelles
  • Erle Stanley Gardner: The case of the real Perry Mason (1978) - biographie

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]