Dorothée de Montau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dorothée de Montau (née le 6 février 1347 à Montau - morte le 25 juin 1394 à Marienwerder, aujourd'hui Kwidzyn) est une sainte catholique, canonisée en 1976 et fêtée le 25 juin. C'est la patronne de la Prusse et de l'Ordre Teutonique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Autel de sainte Dorothée de Montau

Dorothée de Montau naquit dans une famille de paysans aisés qui la contraignit, à dix-sept ans, à épouser un armurier de Dantzig, homme de caractère emporté mais qu'elle finit par adoucir à force d'humilité et de gentillesse. Ils eurent neuf enfants dont ne survécut toutefois qu'une fille, qui devint plus tard religieuse à Kulm (aujourd'hui Chełmno nad Wisłą).

Peu de temps après son mariage, Dorothée eut ses premières visions religieuses. Quand son époux fut revenu à de meilleurs sentiments, elle fit quelques pèlerinages en sa compagnie à Cologne, Aix-la-Chapelle et Einsiedeln ; ils avaient prévu de visiter Rome ensemble, en 1390, mais elle partit seule, son mari étant retenu par la maladie. Quand elle revint, il était décédé et elle décida à ce moment de se retirer du monde. C'est alors qu'elle fit la rencontre de Johannes Marienwerder, doyen de la cathédrale et prêtre de l'Ordre Teutonique, qui devient son directeur de conscience et son biographe. Elle renonça à sa fortune et, jusqu'à la fin de sa vie, resta volontairement recluse dans une cellule qui était intégrée aux bâtiments de la cathédrale. De nombreux visiteurs venaient chercher auprès d'elle conseils et consolations.

L'Ordre Teutonique présenta une demande de canonisation mais elle n'aboutit pas et c'est seulement en 1976 que le pape Paul VI la canonisa.

Liens externes[modifier | modifier le code]