Doris Schröder-Köpf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Doris Schröder-Köpf
Doris Schröder-Köpf en 2013.
Doris Schröder-Köpf en 2013.
Conjoint du 7e chancelier fédéral allemand
 – 
(&&&&&&&&&&&025486 ans, 11 mois et 21 jours)
Prédécesseur Hannelore Kohl
Successeur Joachim Sauer
Biographie
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Neubourg-sur-le-Danube (Bavière)
Conjoint Gerhard Schröder
Profession Journaliste

Doris Schröder-Köpf, née le à Neubourg-sur-le-Danube est une journaliste et femme politique allemande et la quatrième épouse de l'ancien chancelier fédéral allemand Gerhard Schröder.

Biographie[modifier | modifier le code]

Doris Köpf a été la correspondante parlementaire de la Bild[1]. Elle a également travaillé comme journaliste pour l'hebdomadaire Focus ; elle rend néanmoins sa carte de presse après l'élection de son mari[2].

Divorcée d'une première union, au cours de laquelle est née Klara, en 1991, Doris Köpf épouse en 1997 le politicien Gerhard Schröder dont elle devient la quatrième épouse. Le couple a deux enfants adoptés, Viktoria (2004) et Gregor (2006), originaires de Saint-Pétersbourg (Russie).

Activité politique[modifier | modifier le code]

Elle est membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD). En janvier 2012, elle annonce qu'elle a l'intention d'être candidate aux élections législatives de 2013 en Basse-Saxe[3]; elle perd néanmoins les primaires socialistes[4].

Finalement candidate dans la circonscription de « Hannover-Döhren », elle n'est pas élue au scrutin majoritaire mais, figurant en douzième place sur la liste régionale, elle fait tout de même son entrée au Landtag.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) [http://www.tagesspiegel.de/meinung/doris-schroeder-koepf-ich-bin-immer-risikobereit-gewesen/6048808.html « „Ich bin immer risikobereit gewesen“ », Tagesspiegel, 10 janvier 2012.
  2. Alix Bouilhaguet et Christophe Jakubyszyn, La Frondeuse, éditions du Moment, 2012, pages 94-96.
  3. (de) « Schröder-Köpf strebt in Niedersachsens Parlament », Die Zeit, 9 janvier 2012.
  4. Patrick Saint-Paul, « L'épouse de Schröder perd des primaires en Allemagne », in lefigaro.fr, 1er février 2012.