Doris Miller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Doris Miller

Doris « Dorie » Miller (né le 12 octobre 1919 à Waco au Texas et mort le 24 novembre 1943 à Kiribati) était un cuisinier afro-américain de la marine américaine et un héros de l'attaque de Pearl Harbor, le 7 décembre 1941. Il est le premier noir américain à recevoir la Navy Cross (croix de la marine), la deuxième plus haute distinction de l'US Navy après la médaille d'honneur[1]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Miller est né à Waco, dans l'État du Texas, le 12 octobre 1919. Il était le troisième enfant d'Henrietta et Connery Miller. Il fut un élève brillant et s'illustra dans l'équipe de football du lycée A.J. Moore de Waco. Il travailla d'abord dans la ferme familiale avant de s'enrôler dans la marine en septembre 1939[2].

Il suivit un entraînement militaire à la base navale de Norfolk en Virginie. Il fut d'abord affecté sur l'USS Pyro (AE-1) puis fut transféré le 2 janvier 1940 sur le USS West Virginia (BB-48) à Pearl Harbor (Hawaii). Il passa quelque temps sur l'USS Nevada (BB-36) avant de retourner sur l'USS West Virginia le 3 août 1941[3].

Attaque de Pearl Harbor[modifier | modifier le code]

Miller se réveilla à 6h00 du matin et était en train de ramasser le linge du navire lorsque l'alarme retentit sur la base navale de Pearl Harbor. Il gagna rapidement la défense anti-aérienne de son bateau et ne put que constater qu'elle avait été endommagée par une torpille japonaise. Il aida plusieurs équipiers à se mettre en lieu sûr. Il aida notamment le capitaine Mervyn Bennion qui était blessé. Puis il tira contre les avions japonais alors qu'il n'avait aucune expérience de la machine, pendant que l'USS West Virginia était sévèrement touché et que l'équipage l'abandonnait[4].

Le 13 mars 1942, le sénateur James M. Mead fit passer une loi pour récompenser Doris Miller de la Medal of Honor. Son surnom « Dorie » fut trouvé par le journal The Pittsburgh Courier. Le 17 mars 1942 le démocrate John D. Dingell proposa aussi qu'on lui décerne la médaille de l'honneur. Mais le secrétaire à la marine Frank Knox s'opposa à ce qu'on lui donne cette distinction. Le National Negro Congress dénonça la réaction de Knox ; le Président Franklin D. Roosevelt décida d'accorder à Miller la Navy Cross[5].

Elle lui fut remise le 27 mai par l'amiral Chester W. Nimitz à bord de l'Enterprise (CV-6).

Il fait officiellement partie des 644 disparus lors du torpillage par le sous-marin I-175 du porte-avions d'escorte CVE-56 Liscome Bay, coulé le 23 novembre 1943 au large des iles Bataritari, atoll des Kiribati, anciennement connue sous le nom d'îles Gilbert[6].

Article connexe : Opération Galvanic.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Doris Miller apparaît comme personnage de plusieurs films :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Ship's Cook Third Class Doris Miller, USN », United States Naval Historical Center, U.S. Navy
  2. « Ship's Cook Third Class Doris "Dorie" Miller », National Geographic
  3. « Ship's Cook Third Class Doris Miller, USN », Medal Of Honor.com
  4. « Ship's Cook Third Class Doris Miller, USN », United States Naval Historical Center, US Navy
  5. « Doris Miller and his Navy Cross: a brief biography », David Aiken, Pearl Harbor History Associates, Inc
  6. http://www.pearlharbor.org/dorie-miller.asp

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]