Donna Leon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leon.

Donna Leon

Description de cette image, également commentée ci-après

Donna Leon, Anvers (Belgique),

Activités Romancier
Naissance (71 ans)
New Jersey, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier

Œuvres principales

Donna Leon /ˈdɒnə ˈliːɒn/, née le 28 septembre 1942 dans le New Jersey, a exercé plusieurs métiers comme guide de voyage à Rome, rédactrice publicitaire à Londres et enseignante de littérature, notamment en Suisse, en Iran, en Arabie saoudite et, de 1981 à 1999, dans une base de l'armée américaine située près de la Cité des Doges. C'est là qu'elle a commencé à écrire des romans policiers.

Son premier roman, Mort à la Fenice, a été couronné par le prestigieux prix japonais Suntory, qui récompense les meilleurs suspenses.

Alors que ses romans sont traduits dans une vingtaine de langues, elle refuse, selon un article reproduit sur le site géré par son éditeur français, qu'ils soient traduits en italien[1], par souci de protection de son anonymat à Venise où elle vit toujours, plus de trente ans après son installation.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Les enquêtes du Commissaire Brunetti[modifier | modifier le code]

* Article principal : Guido Brunetti

Les livres sont parus en anglais : 1 et 2 chez Harpercollins, New York, 3 à 6 chez Macmillan, Londres, à partir du 7e chez William Heinemann/Random House, New York.

Toutes les traductions françaises, signées de William Olivier Desmond, sont parues :

  1. 1992 : Death at La Fenice : Mort à La Fenice, 1997
  2. 1993 : Death in a Strange Country : Mort en terre étrangère, 1997
  3. 1994 : The Anonymous Venetian [UK] ou Dressed for Death [US] ) : Un Vénitien anonyme, 1998
  4. 1995 : A Venetian Reckoning [UK] ou Death and Judgment [US] : Le Prix de la chair, 1998
  5. 1996 : Acqua Alta (titre alternatif : Death in High Water) : Entre deux eaux, 1999
  6. 1997 : The Death of Faith (titre alternatif : Quietly in Their Sleep) : Péchés mortels, 2000
  7. 1997 : A Noble Radiance : Noblesse oblige, 2001
  8. 1999 : Fatal Remedies : L'Affaire Paola, 2002
  9. 2000 : Friends in High Places : Des amis haut placés, 2003
  10. 2001 : A Sea of Troubles : Mortes-eaux, 2004
  11. 2002 : Wilful Behaviour : Une question d'honneur, 2005, (ISBN 978-2-7021-3579-2)
  12. 2003 : Uniform Justice : Le Meilleur de nos fils, 2006, (ISBN 978-2-7021-3672-0)
  13. 2004 : Doctored Evidence : Dissimulation de preuves, 2007, (ISBN 978-2-7021-3751-2)
  14. 2005 : Blood from a Stone : De sang et d'ébène, 2008, (ISBN 978-2-7021-3752-9)
  15. 2006 : Through a Glass Darkly : Requiem pour une cité de verre, 2009, (ISBN 978-2-7021-3995-0)
  16. 2007 : Suffer the Little Children : Le Cantique des innocents, 2010, (ISBN 978-2-7021-4079-6)
  17. 2008 : The Girl of His Dreams : La Petite Fille de ses rêves, 2011, (ISBN 978-2-7021-4140-3)
  18. 2009 : About Face : La Femme au masque de chair, 2012, (ISBN 978-2-7021-4141-0)
  19. 2010 : A Question of Belief : Brunetti et le mauvais augure, 2013, (ISBN 978-2-7021-4373-5)
  20. 2011 : Drawing Conclusions : Deux veuves pour un testament, 2014, (ISBN 978-2-7021-4374-2)
  21. 2012 : Beastly Things : inédit en français
  22. 2013 : The Golden Egg : inédit en français

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

Commissaire Brunetti (série télévisée)[modifier | modifier le code]

Comme les romans policiers Commissaire Brunetti rencontrent un grand succès en Allemagne (nom de la série : Donna Leon), ce sont des producteurs allemands avec la chaîne de télévision nationale ARD qui ont lancé cette série de téléfilms de qualité, tournés sur place à Venise, principalement avec des acteurs allemands.

Pour la France, France 3 les diffuse dès le .

Référence[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Page « Donna Leon à Venise », date inconnue, sur le site donnaleon.fr. Consultée le 8 juin 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]