Donato Mascagni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Donato Mascagni, Storie di San Romualdo, cloître de la Sacristie, Santa Maria degli Angeli, Florence
Grand cloître de la Santissima Annunziata, Posa della prima pietra di Santa Maria di Cafaggio

Donato Mascagni ou Donato Arsenio Mascagni (Florence, 1579 – Florence, 10 mars 1637) est un religieux, sculpteur et peintre italien de l'école florentine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Donato Mascagni est un peintre de la Renaissance actif à Florence, Volterra, Rome, Mugello et Salzbourg . Élève de Jacopo Ligozzi, en 1590, il est inscrit à l' Arte del Disegno. En 1595, il travaille à la Badia di San Giusto et au Palazzo dei Priori de Volterra ; en 1598 il réalise des fresques à Santa Maria degli Angeli à Florence.

D'autres œuvres sont présentes à Borgo San Lorenzo, au couvent San Pietro à Luco (une Crucifixion, 1600 env.) ainsi qu'en l'église Santa Maria della Fontenuova à Monsummano Terme. Il est également connu sous le nom de Fra Frate Arsenio car il a rejoint les Servites en 1605. À cause de problèmes de santé, Il obtient une dispense spéciale par le cardinal Gerolamo Bernerio afin de se rendre à Florence et à devenir prêtre en 1609.

Il s'établit au couvent de la SS. Annunziata de Florence où il passe la plus grande partie de sa vie et dit sa première messe le 25 mars 1609. Une partie de ses œuvres est conservée au couvent de la Santissima Annunziata, dont il affresque deux lunettes:

  • La miracolosa pittura del Volto della SS. Annunziata
  • Il Beato Bonfiglio Monaldi getta la prima pietra della chiesa le 17 mars 1250.

Donato Mascagni travaille aussi à Vallombrosa (1609), à San Niccolò Oltrarno à Florence (1609), au couvent des Servites d' Innsbruck (1612), à Valladolid en l'église Las Descalzas Reales (1615) et surtout à Salzbourg pour les archevêques Wolf Dietrich von Raitenau (1587-1612), Markus Sitticus von Hohenems (1612-1619) et Paris Lodron (1619-1653).

Donato Mascagni arrive à Salzbourg en 1616, invité par Markus Sittikus afin de peindre au Château de Hellbrunn. Il travaille trois années (1616 - 1619) et retourne dans cette même ville, en 1624, appelé par l'archevêque Lodron, afin de décorer à fresque la nouvelle église de la ville.

Son portrait est conservé dans la cathédrale de Salzbourg, où le peintre a été actif de 1624 à 1627 avec l'inscription latine suivante :

« P. Arsenius Mascanius hic est, ordinis Servorum B.V.
domo florentinus, pictor celebris, cuius unico penicillo
novae huius basilicae fornix et prima altaria
sunt illustrata. Extanque ab eo tam intra quam extra ditionem
alia plurima artis e monumenta. Sed nec pictor melior
quam vir fuit. Tu pro eo, qui tuam pietatem pingendo
iuvit, ora.
Anno mdcxxxii. Aetatis suae (...) »

D'autres peintures se trouvent en l'église Santa Maria Assunta de Villa Lagarina, au couvent des Cappuccini de Rovereto et à Trento (1631 env.).

Le revenu tiré de la peinture a été utilisé pour subvenir aux besoins de sa famille. Après avoir beaucoup voyagé, il est retourné à Florence en 1630.

Donato Arsenio Mascagni est mort au couvent de la Santissima Annunziata de Florence le 10 mars 1637 à l'âge de 58 ans.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Filippo Baldinucci, Notizie de' Professori del Disegno, Da Cimabue in qua, Secolo V. dal 1610. al 1670. Distinto in Decennali (or Notice of the Professors of Design, from Cimabue to now, from 1610-1670), Stamperia S.A.R. per li Tartini, e Franchi (Googlebooks entry),‎ 1728 (lire en ligne), p. 80–81
  • (it) F. Baldinucci, Notizie dei professori..., Florence,‎ 1974 - 1975.
  • M. Lastri. L'Etruria pittrice, Florence, 1791, 5 vol. II, nr. 94.
  • G. Zinkl. Geschichte des Servitenordens, vol. II, p. 504-506.
  • E. Casalini, osm. Note iconografiche sul P. Angelo M. Montorsoli, in Studi Storici O.S.M., VIII, (1958) p. 174-177.
  • P. Tonini, osm. Il Santuario della SS. Annunziata di Firenze, Florence, 1876, p. 149 (1).
  • Vera e certa origine del principio del Sacro Eremo di Monte Senario..., Rome 1967, p. 16, 113, 114.
  • G. Roschini, osm. Galleria Servitana. Marianum, Rome 1976.
  • E. Casalini, osm. Ma non fu miglior pittore che uomo, in La SS. Annunziata di Firenze””, periodico bimestrale, a. XXI, 3, mai, juin 2001.
  • Roberto Codroico. Donato Mascagni, pittore a Salisburgo e a Villa Lagarina, Civis, 24 (2000), p. 25-45.
  • Paola Ircani Menichini, Fra Arsenio e l'affetto per la madre, in La SS. Annunziata, periodico bimestrale del Santuario di Firenze, XXIII, 3, mai – juin 2000.

Sources[modifier | modifier le code]

liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :