Donato Gama da Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Donato Gama da Silva
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau de l'Espagne Espagne
Nat. sportive Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance 30 décembre 1962 (51 ans)
Lieu Rio de Janeiro, Brésil
Taille 1,78 m
Période pro. 1980-2003
Poste Défenseur ou milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1980-1988 Drapeau : Brésil Club de Regatas Vasco da Gama  ? (?)
1988-1993 Drapeau : Espagne Atlético de Madrid 163 (11)[1]
1993-2003 Drapeau : Espagne Deportivo La Corogne 303 (38)[1]
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1994-1996 Drapeau : Espagne Espagne 012 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Donato Gama da Silva (né à Rio de Janeiro, le 30 décembre 1962), souvent simplement appelé Donato, est un footballeur professionnel bi-national, brésilien et espagnol. Défenseur central ou milieu de terrain, il s'est fait connaître en Europe en évoluant, de 1988 à 2003, au sein des deux clubs espagnols de l'Atlético de Madrid et du Deportivo La Corogne.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1988, Donato Gama da Silva quitte son Brésil natal et le club de Vasco de Gama, où il joue depuis 1980 et avec lequel il a obtenu trois titres de champion de Rio de Janeiro en 1982, 1987 et 1988, pour rejoindre l'Espagne et l'Atlético de Madrid. Il dispute son 1er match dans le championnat espagnol le 3 septembre 1988 sur le terrain du CD Logroñés où l'Atlético s'incline 1 but à zéro. Après cinq saisons passées dans la capitale espagnole et l'obtention de deux Coupes du Roi successives en 1991 et 1992, il signe au Deportivo La Corogne.

Avec le retour de blessure du milieu défensif Mauro da Silva Gomes et le départ du défenseur Alberto Albístegui (es), la position de Donato au sein de l'équipe galicienne est très nettement défensive. Si son engagement est critiqué par les supporters du club, qui lui reproche et son âge (30 ans) et le fait qu'il arrive blessé, il est pourtant, en compagnie de joueurs comme Bebeto, Francisco Javier González, Miroslav Đukić, l'un des artisans des 2 bonnes saisons 1993-1994 et 1994-1995 du Deportivo. La Corogne termine deux fois consécutivement à la 2e place du championnat d'Espagne : à égalité de points avec le FC Barcelone en 1994, une différence de buts inférieure à celle du club catalan le privant du titre et à 4 points, en 1995, du Real Madrid. Donato et le Deportivo obtiennent leur 1er titre tant convoité de champion d'Espagne en 2000, le dauphin étant cette fois le FC Barcelone.

Avec le Deportivo, qu'il quitte en novembre 2003, à l'âge de 40 ans, pour prendre sa retraite sportive, Donato a également gagné 2 Coupes du Roi, en 1995 et 2002 et 3 supercoupes d'Espagne en 1995, 2000 et 2002.

En 2003, il est le joueur le plus âgé de l'histoire du championnat espagnol, record battu le 23 octobre 2005 par Amedeo Carboni, entré à la 78e minute du match opposant le Real Madrid au Valence CF, à l'âge de 40 ans, 6 mois et 17 jours[2].

Le 17 mai de cette même année 2003, Donato inscrit un but lors de la rencontre contre le Valence CF et devient ainsi le joueur le plus âgé à marquer dans la Primera División[3].

Il totalise 466 matchs et 49 buts au cours des 15 années de sa carrière de footballeur professionnel en Espagne.

Sélections nationales[modifier | modifier le code]

Donato est convoqué par le sélectionneur de l'Équipe du Brésil afin de jouer un amical contre le Danemark. Flatté, Donato décline cependant la sélection en raison d'un match important de la Coupe du Roi à disputer avec l'Atlético de Madrid.

De 1994, année où il obtient la nationalité espagnole à 1996, il compte 12 sélections avec l'équipe d'Espagne et il honore sa 1re le 16 novembre 1994, lors du match contre le Danemark (3-0), au cours duquel il inscrit le 2e but espagnol.

Le sélectionneur de l'Équipe d'Espagne, Javier Clemente, le retient parmi l'effectif de vingt-deux joueurs appelé à participer à l'Euro 1996. Lors de ce championnat, il est aligné une seule fois, à la 82e minute du match de phase de poule disputé à Leeds le 9 juin 1996, opposant l'Espagne à la Bulgarie et conclu sur un score de parité (1-1)[4].

Anecdote[modifier | modifier le code]

En 1993-94, le Deportivo La Corogne peut devenir pour la première fois de son histoire champion d'Espagne s'il bat le FC Valence pour le compte de la dernière journée de championnat. Durant cette rencontre âprement disputée, alors que le score est toujours de 0-0, le club galicien obtient un penalty à la fin du temps réglementaire, qui peut sceller le sort du match ainsi que celui de la course au titre. Bebeto, star incontesté du Deportivo et tireur habituel des penalty en l'absence de Donato, refuse de prendre cette responsabilité. Miroslav Dukic s'en charge à sa place, et le manque. Quelques minutes plus tard, le FC Barcelone est sacré champion d'Espagne... à la différence de buts.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Statistiques de Donato Gama da Silva, sur le site lfp.es
  2. Article Carboni bat un record espagnol, sur le site uefa.com
  3. Article Pappy raccroche ses crampons, sur le site uefa.com
  4. Statistiques de Donato Gama da Silva sur le site zerozero.pt