Donald Lautrec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Donald Lautrec (né Donald Bourgeois, 13 juillet 1940 à Jonquière, Québec - ) est un acteur et un chanteur canadien (québécois).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1957, il crée, avec l'un de ses amis, un duo d'acrobates sur trampoline, Don and Lee, qui se produit au Canada et aux États-Unis. Par la suite, il côtoie le monde du spectacle en occupant les fonctions d'éclairagiste, de maître de cérémonie dans plusieurs cabarets montréalais et, pendant un court laps de temps, de garde du corps du chanteur Michel Louvain. Il rencontre alors Yvan Dufresne, l'impresario qui a découvert Louvain, et lui demande de l'aider à lancer sa carrière de chanteur.

Dufresne accepte et commence par le faire engager à l'Hôtel central de Saint-Martin à Laval en 1961. La même année, il lui fait endisquer un premier 45-tours, Personne au monde.

En quelques années, Donald Lautrec devient l'une des vedettes de la musique pop québécoise. En 1964, il popularise le ska, une danse d'inspiration jamaïquaine, avec C'est le ska et Manon, viens danser le ska. En 1965 et 1966, il assure son succès avec Tu dis des bêtises, Action et Loin dans ma campagne, qu'il interprète dans le film Pas de vacances pour les idoles. En 1966, il se rend également en France où il participe à des émissions de télévision et de radio. La même année, il reçoit le trophée de Révélation de l'année au Gala des Artistes.

En 1967, il est choisi pour interpréter la chanson-thème de l'Exposition universelle, Un jour, un jour, composée par Stéphane Venne. À l'été de la même année, il obtient un nouveau succès avec Le jour du dernier jour, la version française d'un hit de Procol Harum, A Whiter Shade of Pale. À l'automne, Radio-Canada l'envoie représenter le Canada au Festival de la chanson à Sopot en Pologne ainsi qu'au Festival international de la chanson populaire de Rio de Janeiro. À Sopot, il obtient le troisième prix pour son interprétation de La Manic. En 1968, il effectue également une tournée française avec Nana Mouskouri.

En 1969, Donald Lautrec abandonne définitivement le style yé yé avec la sortie de chansons comme Éloïse, Alléluia (Les fleurs du soleil) et Hosanna (écouter) qui est une forte réinterpréation de Holly Holy de Neil Diamond. De 1969 à 1971, il anime à la Société Radio Canada (SRC) l'émission de variétés Donald Lautrec Chaud.

En 1972, il devient l'un des premiers artistes à collaborer avec le parolier Luc Plamondon. Leur association aboutit à l'enregistrement de l'album Fluffy, qui ne contient que des compositions québécoises. Claude Dubois participe à la création de l'album en offrant à Lautrec l'une de ses compositions. Le mur derrière la grange, composé par Plamondon, devient l'un des hits de l'année 1972 au Québec, mais la vente du microsillon est quelque peu décevante.

Le succès de Lautrec devient moins évident dans les années suivantes. Ses fans de la première heure n'aiment pas son nouveau style rock, et les adeptes de cette dernière musique lui préfèrent Robert Charlebois ou Offenbach. Il se retire alors peu à peu du monde du spectacle.

En 1980, il y revient en participant au spectacle rétro des 3 L avec Michel Louvain et Pierre Lalonde. Il sort un dernier album en 1981.

La même année, il devient animateur à Lautrec 81, l'une des premières émissions québécoises à présenter des clips vidéo. Il revient ensuite à la charge avec Lautrec 82, 83 et 85.

En 1985, Donald Lautrec devient propriétaire de la maison de production Rivièra, qui produit des quiz québécois, tels que Charivari, Action Réaction et Double jeu. Il se retire ensuite pendant une vingtaine d'années, et effectue un retour à la chanson en novembre 2009 avec un tout nouvel album, Lautrec à jamais, aussi heureux qu'inattendu.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2009 Lautrec à jamais (Musicor)
  • 2006 Fluffy (Réédition, Disques Mérite)
  • 1981 Lautrec (Modulation)
  • 1972 Fluffy (Trans-World)
  • 1971 Zoom sur Donald Lautrec (Trans-World)
  • 1970 Lautrec 70 à la Comédie Canadienne (Disques Jupiter)
  • 1969 Donald Lautrec, ses succès chauds (Disques Jupiter)
  • 1969 Donald Lautrec (Disques Jupiter)
  • 1968 Lautrec / Donald (Disques Jupiter)
  • 1966 Chanson officielle de l'Expo 67
  • 1966 Donald Lautrec (Disques Jupiter)
  • 1966 Donald (Disques Jupiter)
  • 1965 Découverte '65 (Disques Jupiter)
  • 1964 C'est le ska et autres rythmes pour la danse (Apex)
  • 1964 Rythme de la jeunesse d'aujourd'hui, Le (Apex)
  • 1963 Donald Lautrec (Apex)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2006 R & B (Compilation, Disques Mérite)
  • 2006 Grands succès, Les (Compilation, Disques Mérite)
  • 1974 21 grands succès (Archives du Disque Québécois)
  • 1971 Donald Lautrec 1960-1970 (Compilation, Disques Neptune)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses et Nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de la musique populaire au Québec, Institut québécois de la recherche sur la culture, 1992.
  • Quebecinfomusic.com (Site web).