Donald III d'Écosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donald.
Donald III
Titre
Roi d'Écosse
1093 - 10941094 - 1097
Prédécesseur Malcolm III & Duncan II
Successeur Edgar
Biographie
Date de naissance vers 1040
Date de décès vers 1099
Père Duncan Ier
Mère Suthen
Fratrie Malcolm III, Máel Muire (?)
Enfant(s) Berthoc

Donald III (en langue gaélique Domnall mac Donnchada) dit le blond (Domnall Bán), est roi d'Écosse de 1093 à 1094 puis de 1094 à 1097. Il est aussi connu sous les noms Donaldbane, Donald Ban, Donald Bane, et Donald Bain.

Origine familiale[modifier | modifier le code]

Donald III, Domnall Bán ou Donalbane est né sans doute peu avant août 1040, lorsque son père, le roi Duncan Ier, est tué dans un combat « à un âge immature »[1]. Sa mère Suthen, est d'origine inconnue, et il a un frère aîné, Malcolm. Un autre frère putatif, Máel Muire, est uniquement attesté par la Saga des Orcadiens [2], et selon A.A.M. Ducan, cette relation familiale peut être considérée avec scepticisme. Une caractéristique physique peut être envisagée du fait de son surnom gaélique de « Domnall Bán », Donald « le Blond » c'est-à-dire « le Beau » mais il est communément attribué à l'époque. Après la mort de son père et la prise de pouvoir par Macbeth († 1057), Donald s'est sans doute enfui d'Écosse, mais aucune information relative à lui pendant les règnes de Macbeth et de Malcolm III n'a été conservée[3].

Règnes[modifier | modifier le code]

À la mort lors d'une embuscade le 13 novembre 1093 près d'Alnwick de Malcolm III et d'Édouard l'aîné des fils nés de son mariage avec Marguerite, fille de Édouard l'Exilé († 1057), les Scots choisissent Donald comme leur roi[4], les nobles écossais revenaient ainsi à la vieille tradition de la tanistrie en réaction avec la tendance anglophile du règne précédent[5]. La Chronique Anglo-saxonne précise qu'il « chasse les anglais qui avaient été avec le roi Malcolm » [6].

En effet Duncan, le fils âiné de Malcolm III par son premier mariage vivait depuis 1072 comme otage en Normandie et en Angleterre et était considéré par les scots comme de culture Anglo-normande[3]. L'élection de Donald III était aussi certainement une réaction contre Marguerite morte une semaine après son époux et son fils, ses autres fils que Donald III exile comme les anglo-saxons qui avaient émigré dans le pays à la suite de la reine[3].

Six mois après Duncan II, avec l'aide de Guillaume II d'Angleterre expulse Donald III en mai 1094[7]. Donald se réfugie dans les Highlands et il rassemble des forces contre le nouveau souverain. Duncan II est incapable d'imposer son autorité en Écosse et doit renvoyer ses chevaliers normands et il est tué lors d'un combat le 12 novembre 1094[8], lors d'un retour offensif de Donald III, aidé semble-t-il par Emund, le second fils de Malcolm III et de Marguerite. Edmund semble avoir alors partagé le royaume avec Donald ce dernier étant sans fils sans doute dans la perspective de lui succéder[3].

Bien que Donald III n'inaugure pas son règne par une expédition de pillage dans le nord de l'Angleterre, un usage habituel pour un nouveau roi afin de récompenser ses partisans, Guillaume II cherche à le déstabiliser d'abord en reconnaissant comme roi en exil, Edgar, le plus des vieux des fils survivants de Malcolm III puis en envoyant 1097 dans le nord Edgar Ætheling à la tête d'une armée installer son neveu et homonyme Edgar sur le trône[9].

Selon William de Malmesbury, Donald III est tué par le futur roi David d'Écosse[3]. La version des faits présentés par la « Liste royale » qui prétend que Donald est capturé et aveuglé par le roi Edgar, et qu'il meurt à « Rescobie », en Angus est préférable. Les annales de Tigernach confirment ces faits lorsqu'elles relèvent qu'il est aveuglé en 1099, probablement la date de sa mort[10].La liste royale indique également qu'il est d'abord inhumé à Dunkeld mais que « Iona détient ses os » si c'est exact il est le dernier roi d'Écosse inhumé à cet endroit[11].Mais la mention systématique de l'inhumation des rois d'Écosse à Iona est seulement le reflet de prétentions infondées du monastère de l'île [3].

Postérité[modifier | modifier le code]

Le nom de l'épouse de Donald III, s'il a bien été marié, est inconnu, mais il a une fille attestée, Bethóc, épouse de Uchtred de Tynnedale [3]. Hextilda, fille de Bethóc, se marie avec un chevalier d'origine anglo-normande, Richard de Comines. Leur descendance, la famille Comyn, est puissante dans la politique écossaise du XIIIe siècle. Le comte Walter de Comyn devient conseiller pendant le minorité d'Alexandre III d'Écosse ; John (II) le Rouge et son fils John (III) le Jeune sont importants à l'époque des Guerres d'indépendance de l'Écosse.

Le personnage de « Donalbain » dans Macbeth de Shakespeare dérive des récits fantastiques de la « Scotorum historiae » composée en 1527 par Hector Boece († 1536) [3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Annales de Tigernach AT: 1040.1
  2. Orkneyinga saga chapitre LXIII
  3. a, b, c, d, e, f, g et h (en) A. A. M. Duncan « Donald III [Domnall Bán, Donalbane] (b. in or before 1040, d. 1099?) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  4. Chronique Anglo-saxonne AD: 1093
  5. Michel Duchein, Histoire de l'Êcosse Fayard 1998
  6. (en) Richard Oram Domination and Lordship.Scotland 1070-1230 E.U.P (Edinburgh 2011) (ISBN 978-0-7486-1497-4) p. 40
  7. Chronique Anglo-saxonne AD 1094
  8. Chronique Anglo-Saxonne AD: 1094 & Annales d'Ulster AU: 1094.7 & Chronicon Scotorum CS: 1094
  9. Chronique Anglo-saxonne AD: 1097
  10. Annales de Tigernach AT 1099.1
  11. (en) Marjorie Ogilvie Anderson Kings and Kingship in Early Scotland 3e réédition par John Donald Birlinn Ltd, Edinburgh (2011) (ISBN 9781906566302) « Regnal List F » p. 276 & « Regnal List I  » p. 284

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens (England, Scotland and Wales) Robinson, Londres (1998)(ISBN 1841190969).
  • (en) A. A. M. Duncan « Donald III [Domnall Bán, Donalbane] (b. in or before 1040, d. 1099?) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  • (en) G.W.S. Barrow Kingship and Unity Scotland 1000~1306 Edinburgh University Press (1981) (ISBN 0-7486-0104-X).
  • (en) Richard Oram Domination and Lordship.Scotland 1070-1230 E.U.P (Edinburgh 2011) (ISBN 978-0-7486-1497-4).