Donald Griffin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Griffin.

Donald Redfield Griffin, né le 3 août 1915 à Southampton (New York) et mort le 7 novembre 2003 à Lexington (Massachusetts)[1], était un zoologiste américain.

Travaux zoologiques[modifier | modifier le code]

L’émission d’ultrasons par les chauves-souris est prouvée en 1938, à l'aide d’appareils de détection et d’analyse, par G. W. Pierce (en) (1872-1956) avec l'appui de Griffin, alors étudiant à l'Université Harvard.

Ses travaux zoologiques, en collaboration avec Robert Galambos (1914-2010), ont porté sur l'écholocation chez les Chiroptères. À partir de 1940, les deux savants ont montré que les chauves-souris utilisent les renseignements fournis par la réflexion des sons vocaux émis lors du vol, pour éviter les obstacles. En 1944, Griffin donna le nom d’écholocation à ce mode d’orientation.

Plus tard, alors qu'il était à l'Université Cornell, Griffin trouva que les chauves-souris détectent également par écholocation leurs proies constituées d'insectes. En collaboration avec quelques collègues à Harvard, notamment Grinnell et Novick, il commença à se rendre compte de l'étendue des spécialisations de l'echolocation parmi divers groupes de Chiroptères et d'autres animaux. Dans la première publication en 1958 de son ouvrage Listening in the Dark, il passe en revue l'ensemble des données disponibles sur l'écholocation chez les chauves-souris, les baleines, les oiseaux et les personnes aveugles, en incluant des comparaisons avec les systèmes artificiels appelés « radar » et « sonar ». Avec ce livre, il obtient la Médaille Daniel Giraud Elliot décernée en 1958 par l'Académie nationale des sciences.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) George W. Pierce & Donald R. Griffin, "Experimental determination of supersonic notes emitted by bats", Journal of Mammalogy, Vol.19, No.4, November 1938, p.454-455. JSTOR 1374231
  • (en) Donald R. Griffin & Robert Galambos, "Obstacle Avoidance by Flying Bats", Anatomical Record, Vol.78, 1940, p.95.
  • (en) Donald R. Griffin & Robert Galambos, "The sensory basis of obstacle avoidance by flying bats", Journal of Experimental Zoology, Vol.86, No.3, April 1941, p.481-506. DOI:10.1002/jez.1400860310
  • (en) Robert Galambos & Donald R. Griffin, "Obstacle avoidance by flying bats : The cries of bats", Journal of Experimental Zoology, Vol.89, No.3, April 1942, p.475-490. DOI:10.1002/jez.1400890308
  • (en) Donald R. Griffin, "Echolocation in blind men, bats and radar", Science, Vol.100, No.2609, December 1944, p.589–590. DOI:10.1126/science.100.2609.589
  • (en) Donald R. Griffin, "Measurements of the ultrasonic cries of bats", The Journal of the Acoustical Society of America, Vol.22, No.2, March 1950, p.247-255. DOI:10.1121/1.1906597
  • (en) Donald R. Griffin, "Audible and ultrasonic sounds of bats", Experientia, Vol.7, No.12, December 15, 1951, p.448-453. DOI:10.1007/BF02168686
  • (en) Donald R. Griffin, "Bat sounds under natural conditions, with evidence for echolocation of insect prey", Journal of Experimental Zoology, Vol.123, No.3, August 1953, p.435-466. DOI:10.1002/jez.1401230304
  • (en) Donald R. Griffin & Alvin Novick, "Acoustic orientation of neotropical bats", Journal of Experimental Zoology, Vol.130, No.2, November 1955, p.251-300. DOI:10.1002/jez.1401300205
  • (en) Alan D. Grinnell & Donald R. Griffin, "The sensitivity of echolocation in bats", The Biological Bulletin, Vol.114, No.1, February 1, 1958, p.10-22. DOI:10.2307/1538961
  • (en) Donald R. Griffin, Listening in the Dark : The Acoustic Orientation of Bats and Men, Yale University Press, New Haven, 1958, 413 p.
  • (en) Donald R. Griffin, "Windows on nonhuman minds," in Michel Weber and Anderson Weekes (eds.), Process Approaches to Consciousness in Psychology, Neuroscience, and Philosophy of Mind, Albany, New York, State University of New York Press, 2009, pp. 219 sq.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « In Memoriam : Donald R. Griffin », sur Woods Hole Oceanographic Institution,‎ 7 novembre 2003 (consulté le 29 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]