Don Ohl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Donald Jay Ohl (né le 18 avril 1936 à Murphysboro, Illinois) est un ancien joueur américain professionnel de basket-ball qui passa dix saisons en NBA (de 1960 ; à 1970).

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Ohl évolua au lycée "Edwardsville" dans l'Illinois, puis a rejoint l'Université de l'Illinois.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Ohl joua pour les Detroit Pistons, les Baltimore Bullets et les St.Louis/Atlanta Hawks. Faisant partie des meilleurs shooteurs à longue distance de son époque, l'arrière d'1m90 inscrivit 11549 points et fut sélectionné à cinq reprises au NBA All-Star Game dans sa carrière. Son surnom était "Waxie," à cause de sa coupe de cheveux.

Peu après le début de la saison 1963-1964, Ohl fit partie de l'un des premiers méga-transferts de l'histoire de la NBA, incluant huit joueurs entre les Pistons et les Bullets. Le 9 juin 1964, les Pistons envoyèrent Ohl, le pivot Bob Ferry, les ailiers Bailey Howell et Les Hunter et les droits de la draft de l'arrière Wally Jones aux Bullets en échange des ailiers Terry Dischinger et Don Kojis et de l'arrière Rod Thorn. Ce transfert profita aux Bullets, Howell et Ohl devenant des éléments-clé de leur équipe.

Ohl connut son heure de gloire lors des playoffs 1965, qui ont vu les Bullets éliminer les Saint-Louis Hawks en quatre rencontres au premier tour. Lors des Finales de la Division Ouest, Ohl et le futur "Hall of Famer" Jerry West s'affrontèrent dans un duel de shooteurs qui a vu West et les Los Angeles Lakers l'emporter en six rencontres, chacune d'entre elles se disputant en huit points ou moins. Ohl inscrivit 26.1 points en 10 matches lors de ces playoffs.

Liens externes[modifier | modifier le code]