Don McKenzie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Don McKenzie Swimming pictogram white.png
Donald McKenzie USA Olympic Swimmer.jpg
Informations
Nages Brasse
Période active Années 1960
Nationalité Américaine
Naissance Né le 11 mai 1947
Décès 3 décembre 2008
Records
Grand bassin • 1 record du monde en relais en carrière
• 5 records nationaux en carrière
Distinctions
• Deux médailles olympiques en or en 1968

Donald Ward McKenzie Jr. dit Don McKenzie[1] (né le 11 mai 1947 à Los Angeles et mort le 3 décembre 2008 à Reno[1]) est une nageur américain spécialiste des épreuves de brasse qui s'étant illustré à la fin des années 1960. Lors des Jeux olympiques d'été de 1968 organisés à Mexico, il remporte deux médailles d'or dont celle du 100 m brasse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'université de l'Indiana à la fin des années 1960, Don McKenzie représente son club en 1968 et 1969, les Hoosiers, et s'entraîne sous la houlette de James Counsilman[2]. Il partage alors l'entraînement avec Mark Spitz qui remportera sept titres olympiques en 1972 à Munich.

Don McKenzie s'illustre lors des Jeux olympiques d'été de 1968 disputés à Mexico en devenant double champion olympique. Il remporte tout d'abord le 100 m brasse en 1 minutes et 7,7 secondes, trois dixièmes de seconde devant les Soviétiques Vladimir Kosinsky et Nikolai Pankin, nuls autres que l'ancien et l'actuel recordmen du monde de l'épreuve. Par ailleurs membre du relais américain 4 × 100 m quatre nages, il remporte un second titre olympique. Avec ses coéquipiers Charles Hickcox, Douglas Russell et Kenneth Walsh, il améliore même le record du monde établi l'année précédente par une équipe est-allemande. Le temps réalisé par le quatuor, 3 minutes et 54,9 secondes, demeurera le meilleur temps de l'histoire un peu plus de deux années avant qu'un relais de la RDA ne l'efface des tablettes.

Il s'est emparé du record des États-Unis du 100 m brasse en août 1968, peu de temps avant le rendez-vous olympique. Son temps, 1 minutes et 7,3 secondes est battu en juillet 1969 par Brian Job[3]. Il fut également recordman national du 100 yards brasse et améliora trois records des États-Unis en relais[4]. En 1969, il devient champion NCAA du 100 yards brasse et conduit le relais 4 × 100 yards quatre nages des Hoosiers à la même récompense[2].

En 1989, l'International Swimming Hall of Fame de Fort Lauderdale l'honore en l'intégrant à son musée sportif. Il meurt le 3 décembre 2008 des suites d'un cancer du cerveau[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Fiche d'identité, sur sports-reference.com. Consulté le 16 avril 2009.
  2. a et b (en) « IU’s legendary swim coach to be featured in WTIU special », sur indiana.edu. Consulté le 16 avril 2009.
  3. (en)[PDF] Record des États-Unis du 100 m brasse, site de la Fédération américaine de natation. Consulté le 16 avril 2009.
  4. a et b (en) « Passages: U.S. Olympic Gold Medalist Don McKenzie, 61 », sur swimmingworldmagazine.com, 10 décembre 2008. Consulté le 16 avril 2009.

Navigation[modifier | modifier le code]