Don Billiez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Don Billiez, de son vrai nom Michel Billès, né le 3 mai 1958, est un saxophoniste ténor-alto-soprano et compositeur-producteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

C’est les pieds nus dans les Ortes familiales (jardins) de Pézilla la Rivière (Catalunya / P.O.) qu'il grandit au son des coblas, des sardanes et des combos latino... Initié au saxophone et à la clarinette par un cousin du village, il devient l'élève de Claude Clauzel, du compositeur de sardannes Max Havard et Jimmy Mc Ferrand au conservatoire de Perpignan en classe de saxophone et solfège. Ses racines francocatalane, espagnole ne lui épargneront pas un apprentissage sommaire de la guitare qui lui permettront plus tard de commencer à composer ses premières pièces.

Vers 18 ans, le pouce tendu vers sa destinée, c'est sur les bords de la Méditerranée (Collioure, Cadaques, Marseille, Saint-Tropez…) qu'il joue dans des groupes de rues de son sax alto. Un voyage initiatique de presque 2 ans, qui lui fera rencontrer de nombreux musiciens de diverses nationalités dont beaucoup de sud-américains qui lui permettront de se forger un solide répertoire brésilien et latino... À Saint-Tropez il rencontre le guitariste de jazz manouche : Boulou Ferré qui lui conseille "de monter" à Paris. Au bout de quelques mois Nino Ferrer le repère et l'invite à rejoindre son band avec qui il enregistre les albums Carmencita et Exocolibris et partage les scènes de France et d'Italie. . c'est là que débute une carrière de sideman sax... Très rapidement, le saxophoniste est sollicité de par son gros son de ténor dans les milieux du rock, dont Micky Finn qui l'invitera dans son Scott Finn Band.

Au tout début des années 1980, il rencontre le pas encore célèbre groupe africain Touré Kunda (musique) avec qui il partagera cinq années de tournées le menant en Afrique aux États-Unis au Japon, Europe, Canada... Il joue, co-arrange les sections de saxophones des albums Paris Ziguinchor, Amadou-Tilo et Natalia produit par Bill Laswell.

En 1982, il est invité sur le disque Somewhere in the night du groupe STEREO avec Bernie Adam et Thierry Noritop (Carrere Group Records), réédité en 2009 par Minimal Wave Records, label américain établi à New York.

En 1987, enrôlé par le chanteur Alain Bashung, il participe à l'album Live regroupant : le Spectrum (Montréal) ; le grand Rex (Paris) : Tour Novice et partage la scène (Tournée France /Canada) Ce dernier lui fera rencontrer le bluesman français Paul Personne ; il deviendra son sideman sax incontournable  durant onze ans : scènes et albums dont La Route de la chance, Rêve sidéral d'un naïf idéal, Patchwork électrique, Route 97...

Parallèlement à sa carrière de sideman, il est compositeur pour le théâtre : La Femme sur le lit de Franco Brusati, La Sage épouse de Goldoni, au sein de la Cie Persona théâtre national de la Colline, de l'Odéon et le Carré Silvia-Monfort à Paris. Il se produit également avec ses groupes dans de nombreux club de Paris et à travers la France jouant et expérimentant ces compositions. En 1998, il sort son premier EP De Compositions : Alma del Mundo et tourne avec son groupe du même nom :  il se produit dans une trentaine de concerts et festivals du bassin méditerranéen. 

Entre 1990 et 2000, il participera  à l'enregistrement d'une vingtaine d'albums (Walter Arraujo (Brasil), Foxy Camara (Benin) Jean-Pierre Kalfon (Paris), Patrick Verbeke (France), Alain Leprest (Paris) /4; , Jean Pierre Marcellesi... et musiques de film et tant qu'instrumentiste et compositeur dont : Eugenio de Jean-Jacques Prunès d'après le livre de Marianne Cockenpot et Lorenzo Mattotti, qui recevra de nombreux prix l'année de sa sortie.

C'est à partir 2006 que s'affirme son style 'Méditerranéan Latin Jazz'. Il se forge alors une solide réputation de driver charismatique au sein de ses groupes de créations ne se laissant pas aller aux concessions. 

Il finit par s’imposer dans l’univers des saxophonistes planétaires avec son second album Con Alma 2009 soutenu par francophonie diffusion et la Sacem. Cet album paraît dans une vingtaine de pays (distrib. DG/Spirale)… Ses compositions, subliment des mélodies au lyrisme latin teintées de jazz et de musique du monde. Au saxophone ténor, le stylisme de son expression allant du free au baroque, le grain de son, le timbre unique; guttural... en font un musicien à la personnalité aussitôt reconnaissable. Il monte alors le Groovin' Méditerranya avec son fils, le batteur Arthur Billès qui le mèneront sur la route des festivals dont le célèbre Jazz in Riad à Fez(Maroc) ou il retrouvera la productrice Sabrina Iwansky (LGM) qui produira  en  2012-Chapter Free.... 11 compositions originales souvent co-écrites avec son fils le batteur Arthur Billès qui réalise cet album, trèsgroovy ! Tendance World trip! entre Afrique, latinité Méditerranéenne & Soul seventies... La presse écrira à propos du titre human Respect paru dans cet album : « un opus thérapeutique qui panse de par sa musicalité et son humanisme les blessures de notre temps. »

C'est au printemps 2014 qu'il présente au travers d'une série de concerts de nouvelles compositions avec son Addictive pulse Band regroupant Arthur Billès: Batterie, Freddy Simbollotti: Bass, Julien Teissier: Piano, Franck Lamiot: Orgue Hammond, Philippe Anicaux Trompette , Alexandre Siaud (Killec ) Vocal & Electro sample ....Ils Tissent une nouvelle toile musicale faite d 'electro de World flirtant avec un son Rock nécessaire à l'expression libre et sauvage du saxophoniste.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Alma del Mundo
  • 2012 : Chapter Free
Comme instrumentiste et/ou arrangeur et/ou producteur et/ou compositeur

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]