Domus de Janas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Domus de Janas à Ittiri.

Les Domus de janas (maisons des fées ou des sorcières) sont des sépultures de l'époque préhistorique, creusées dans la roche, que l'on trouve dans toute la Sardaigne. Elles ont été réalisées durant la culture d'Ozieri, une culture néolithique (ou prénuragique) qui s'est développée en Sardaigne de 4300 à 3700 av. J.-C.[1] Elles ont été utilisées à des fins funéraires aux périodes suivantes et certaines ont été employées comme bergeries ou abris de bergers jusqu'à des périodes récentes[2]. Les légendes populaires racontent qu'elles étaient habitées par des fées qui tissaient des toiles en or. Tous ceux qui s'en approchaient devenaient fous.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Melis M. G., Quarta G., Calcagnile L., D’Elia D., 2007, L’inizio dell’età del Rame in Sardegna. Nuovi contributi cronologici, Rivista di Scienze Preistoriche, vol. LVII, p. 185-200
  2. Sanges M., 1980, Due "Domus de Janas" nel territorio di Oliena (Nuoro), Atti della XXIIe riunione scientifica nella Sardegna Centro-Settentrionale, 21-27 ottobre 1978, Istituto Italiano di Preistoria e Protostoria, Firenze, p. 181-197

Sources[modifier | modifier le code]