Domnall Mor O'Brien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Domnall Mor mac Toirdhelbach Ua Briain dernier roi de Munster (1168-1194)

Biographie[modifier | modifier le code]

Domnall Mor est le troisième fils de Toirdhelbach mac Diarmata Ua Briain, roi de Munster (1142-1167).

Il accède au trône en 1168, après la mort de son frère aîné Muirchertach mac Toirdhelbach, roi de Munster (1167-1168) tué à l’instigation de leur cousin Conchobar mac Muirchertach Ua Briain (mort en 1168) et après avoir fait arracher les yeux en 1169 à son frère puiné Brian de Slieve Bloom.

La même année, il entre en conflit avec l’Ard ri Érenn Ruaidri Ua Conchobair et doit lui payer un tribut de 300 vaches.

En 1175, après avoir défait les Anglo-Normands à la bataille de Thurles (Comté de Tipperary), il conforte son pouvoir en faisant aveugler également deux de ses cousins : Diarmaid mac Taidgh Ua Briain et Mathgamain mac Toirdhelbeach Ua Briain à Caislen Ui Chonaing (Comté de Limerick). Il est provisoirement chassé du Thomond par l’Ard ri Érenn la même année.

En 1176, il chasse les Anglo-Normands de Limerick, et en 1185, lorsque le roi Jean d'Angleterre intervient en Irlande, il les défait de nouveau lorsque ce dernier réalise une expédition de pillage d’Ardfinnan, sur la rivière Suir, vers le Thomond. La même année, il fait aveugler son dernier frère, Diarmaid. En 1188, il aide les hommes du Connaught commandés par Conchobar Moenmboighe Ua Conchobair à vaincre John de Courcy dans les Monts Curlew.

En 1193 les Anglo-Normands ravagent le Clare ; en représailles, il pille leurs possessions en Ossory. Bien que Domnall Mor ait souvent combattu avec succès les Anglo-Normands, il s'était soumis à Henri II d'Angleterre en 1171 à Cashel, et une partie de ses territoires avaient été inféodée de son vivant à Philippe de Braosa, Lord Deputy d'Irlande en 1184.

Domnall Mor, dernier roi de Munster, meurt en 1194 selon les Annales d'Ulster.

Union et descendance[modifier | modifier le code]

De son épouse Orlacan, fille de Diarmait MacMurrough, il laisse plusieurs fils qui engageront entre eux et avec leur cousin Muichertach, le fils de Brian de Slieve Bloom, une lutte sanglante pour sa succession dans le Thomond, dans laquelle interviendront les Anglo-Normands sollicités par les prétendants :

Sources[modifier | modifier le code]