Domjean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Domjean
L'église Saint-Jean-Baptiste
L'église Saint-Jean-Baptiste
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Canton Tessy-sur-Vire
Intercommunalité Saint-Lô Agglo
Maire
Mandat
Louis Jannière
2014-2020
Code postal 50420
Code commune 50164
Démographie
Gentilé Domjeanais
Population
municipale
1 051 hab. (2012)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 59′ 13″ N 1° 01′ 57″ O / 48.986944, -1.032548° 59′ 13″ Nord 1° 01′ 57″ Ouest / 48.986944, -1.0325  
Altitude Min. 30 m – Max. 178 m
Superficie 16,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Domjean

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Domjean

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Domjean

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Domjean

Domjean est une commune française, située dans le département de la Manche en région Basse-Normandie, peuplée de 1 051 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud du Pays saint-lois. Son bourg est à 2,5 km à l'est de Tessy-sur-Vire, à 7,5 km au sud-ouest de Torigni-sur-Vire et à 7,5 km au sud de Condé-sur-Vire[1].

Le bourg est traversé par la route départementale no 13 reliant Tessy-sur-Vire au sud-ouest à Torigni-sur-Vire au nord-est. Cette dernière y croise la D 159 qui mène à Troisgots au nord-ouest et à Saint-Louet-sur-Vire à l'est. Partant également du bourg, la D 96 permet de rejoindre Beuvrigny au sud-est tandis qu'au nord, la D 551 rejoint Condé-sur-Vire. L'autoroute A84 est accessible à 7 km au sud, par l'échangeur 39 à Pont-Farcy.

Domjean est dans le bassin de la Vire, qui délimite le territoire à l'ouest. Trois de ses affluents parcourent le territoire communal d'est en ouest dont la rivière de Jacre qui marque la limite au nord-est avant de traverser le nord du territoire. Un ruisseau plus modeste traverse le bourg.

Le point culminant (178 m) se situe au sud-est, près du lieu-dit le Castillon. Le point le plus bas (30 m) correspond à la sortie de la Vire du territoire, au nord. La commune est bocagère.

Communes limitrophes de Domjean[2]
Troisgots Brectouville, Giéville Saint-Louet-sur-Vire
Fervaches Domjean[2] Saint-Louet-sur-Vire
Tessy-sur-Vire Fourneaux Beuvrigny

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Donum Johannem à la fin du Xe siècle[3]. Dominus (« seigneur ») désignait les personnages honorés par l'Église latine avant qu'elle ne les nomme sanctus (« consacré, saint »)[4]. Jean le Baptiste est patron de la paroisse.

Le gentilé est Domjeanais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1977[5] mars 2014 Guy Gauchet SE Négociant en vin
mars 2014[6] en cours Louis Jannière SE Agriculteur à la retraite
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 1 051 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Domjean[8]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Domjean a compté jusqu'à 1 368 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 208 1 218 1 295 1 368 1 300 1 310 1 338 1 318 1 367
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 366 1 303 1 229 1 180 1 183 1 154 1 100 1 100 1 034
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 014 1 014 1 042 903 907 950 905 913 933
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2012
904 838 748 748 822 820 958 997 1 051
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune est le siège de l'entreprise de travaux publics Bernasconi TP, développée par Luigi Bernasconi puis dirigée par son fils Patrick à partir de 1985. Créée en 1933 par Auguste Voisin, l'entreprise compte 150 salariés en 2013[11].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité, manifestations, label[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le Football Club de Domjean fait évoluer une équipe de football en division de district[14].

Label[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie (trois fleurs) au concours des villes et villages fleuris[15].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎ 1963
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ 1996 (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 198
  5. « Guy Gauchet retrouve son fauteuil de maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 novembre 2014)
  6. « Louis Jannière, nouveau maire », sur Ouest-france.fr (consulté le 8 avril 2014)
  7. « Domjean (50420) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 5 mai 2014)
  8. Date du prochain recensement à Domjean, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2012
  11. Xavier Oriot, « Patrick Bernasconi, de Domjean au patronat à Paris », sur entreprises.ouest-france.fr,‎ 4 février 2013 (consulté le 11 septembre 2014)
  12. « Œuvres mobilières à Domjean », base Palissy, ministère français de la Culture
  13. « Château de l'Angotière », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – FC de Domjean » (consulté le 11 novembre 2014)
  15. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris - Domjean » (consulté le 11 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :