Dominique Lacout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dominique Lacout, né en 1949, est un écrivain et sybarite français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dominique Lacout fut professeur de philosophie et enseigna la psychopédagogie et l'anthropologie sociale en École normale. Agrégatif de philosophie, il a également préparé une thèse de doctorat d'État sur La Singularité avec pour directeur Gilles Deleuze, et écrit diverses biographies consacrées à des écrivains comme E. E. Cummings, Henry Miller ou Jean-Edern Hallier, à des chanteurs comme Francis Lalanne, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, et surtout, celui qui fut son ami, Léo Ferré. Il a également publié plusieurs ouvrages sur la cuisine, les produits du terroir, les vins naturels, ainsi que mai 68 dont il fut un des acteurs au sein du mouvement libertaire, collaborant à plusieurs publications, notamment Le Monde libertaire, la revue littéraire d'expression anarchiste La Rue, Action, La Chouette de Mai, Marge. Il a également collaboré ponctuellement à Charlie Hebdo grâce à son ami Jean-Marc Reiser, ainsi qu'au magazine Actuel. Qualifié d' « humaniste de la goinfrerie » par Léo Ferré, il a créé l'Académie des Treize (dont les membres furent surnommés Les Impitoyables), le club des Un-des-Cents et le club des Désaltère Ego en hommage aux buveurs solitaires. Lui même se définit comme un « gastrosophe libertaire et cul-terreux » qui ne conçoit « d'autre politique que celle du jardinier amoureux des ravissements qu'il se ménage à longueur de saisons » (Raoul Vaneigem, Le Livre des plaisirs). Il est membre de Mensa-France.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Panchali, poèmes, La Rue, 1968.
  • Le Bloc-Notes de François Réacmou, La Rue, 1968.
  • De la misère en milieu lycéen (ouvrage collectif des Comités d'Action Lycéens), Passer Outre/Maspéro, 1969.
  • La Vie rêvée d'E.E. Cummings. Mélancolie poétique, La Rue, 1969.
  • Rapport contre la normalité (collectif), Champ libre, 1971.
  • Denis Godefroy, un peintre à la poursuite du vent (collectif), L'Estuaire, Honfleur, 1972.
  • Henry Miller : désir et vie, Paris VIII-Vincennes, maîtrise de philosophie sous la direction de Gilles Deleuze, 1973.
  • Contribution à Fascisme et Dictature, de Nicos Poulantzas, Maspéro, 1974.
  • La Singularité, présenté par Gilles Deleuze, thèse de Doctorat d'État, Paris VIII-Vincennes, 1978.
  • Léo Ferré, Amour-Anarchie, Ergo Press, 1989
  • Léo Ferré, préface de Léo Ferré, Sévigny, 1991.
  • Francis Lalanne, éditions du Rocher, 1993.
  • Léo Ferré, la chanson du Bien-Aimé (avec Didier Barbelivien), éditions du Rocher, 1993.
  • Le Bêtisier sous François Mitterrand, (illustré par Gégé, pseudonyme du peintre Gérard Gouvrant), éditions du Rocher, 1994.
  • Le Bêtisier des présidentiables, (illustré par Gégé), éditions du Rocher, 1995.
  • Le Grand Bêtisier des Stars, (illustré par Morschoisne), Hors Collection, 1996.
  • Jean-Edern Hallier, le dernier des Mohicans, Michel Lafon, 1996 (réédition revue et augmentée en 1997).
  • Bernard Lavilliers, itinéraire d'un aventurier, éditions du Rocher, 1998.
  • Mai 68, le Journal, photos de Gilles Caron, Calmann-Lévy, 1998.
  • Produits et vins du terroir, les adresses, éditions Grancher, 2000.
  • Le Livre noir de la cuisine, Jean-Paul Rocher éditeur, 2001, Prix du Livre des Gastronomades d'Angoulême.
  • Léo Ferré : je parle pour dans dix siècles, (avec Alain Wodraska), éditions Didier Carpentier, 2003.
  • Guide de l'amateur de vins naturels : vignerons et adresses parisiennes, Jean-Paul Rocher éditeur, 2004.
  • Guide de l'amateur de vins naturels : vignerons et adresses en France, Jean-Paul Rocher éditeur, 2005, Prix du meilleur guide des vins du Gourmand World Cookbook Awards.
  • La Bible des gourmets : 3000 adresses où trouver les meilleurs produits, préface de Yves Camdeborde, Manitoba/Les Belles Lettres, 2005.
  • La Mise à mort de Jean-Edern Hallier, (avec Christian Lançon), préface de Laurent Hallier, Presses de la Renaissance, 2006.
  • Avec Rachid Taha, Rock la Casbah, Flammarion, 2008.
  • Les Nœuds de Ronald Laing, Les Aubes rouges, 2012.
  • Délices et Subversion. Souvenirs et réflexions d'un sybarite libertaire, Le Flâneur des Deux Rives/TheBookEdition, 2014.

En préparation[modifier | modifier le code]

  • Les chants d'oiseaux sont provisoires : réflexions hédonistes sur la vie éphémère
  • Coquecigrüe, balivernes et billevesées, journal intime d'un amateur
  • Gilles Deleuze, ou le merle moqueur
  • Les Aubes rouges m'intéressent autant que l'étincelle qui les produit
  • Ad hominen

Participation à diverses publications[modifier | modifier le code]

  • Le Monde libertaire (1967-1972)
  • Action (1968)
  • La Chouette de mai (1968)
  • La Rue (1968-1970)
  • Marge (1969)
  • Passer Outre (1969-1970)
  • Actuel (1970)
  • Charlie Hebdo (1970-1971)
  • Libération (1973-1974)
  • Spirales (1975-1976)
  • La Revue de l'enseignement philosophique (1975-1977)
  • L'Idiot international (1989-1993)
  • Paris Match (1993)
  • Lui (1993-1995)
  • Arts (1994)
  • Valeurs de l'Art (1995-1997)
  • Réchauffer la Banquise (2002)

Notes et références[modifier | modifier le code]