Dominique Gauchet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Officier général francais 5 etoiles.svg Dominique Mary Gauchet
l'amiral Gauchet en couverture du journal Le Pays de France.
l'amiral Gauchet en couverture du journal Le Pays de France.

Naissance 14 août 1857
à Vains, Manche
Décès 4 février 1931 (à 73 ans)
à Vains
Origine Français
Allégeance Drapeau de la France France
Arme Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Grade Amiral
Années de service 1874 – août 1919
Conflits Première Guerre mondiale
Commandement torpilleur 71
Le Lion
Cassini
Léon-Gambetta
Pothuau
une division de l'escadre de Méditerranée
Massena
l'escadre des Dardanelles
1e escadre de l'armée navale
Distinctions Grand-croix de la Légion d'honneur
Médaille militaire
Croix de guerre avec palme[1]
Ordre du Dragon impérial chinois
Hommages Rue de l'Amiral-Gauchet, à Avranches
Rue de l'Amiral-Gauchet, à Cherbourg
timbre de 25 F de Saint-Pierre et Miquelon
il repose aux Invalides
Autres fonctions préfet maritime à Brest puis Toulon
membre du Conseil supérieur de la marine

Dominique Mary[2] Gauchet, né le 14 août 1857 à Vains dans la Manche et mort le 4 février 1931 dans cette même commune, est un officier de marine français. Amiral, il est nommé Commandant des Forces alliées en Méditerranée en 1916, pendant la Première Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean-Baptiste Gauchet et de Modeste Séraphine. Il est entré à l’École navale en 1874. Il sert à Terre-Neuve, en 1876, sur le Laplace puis en Mer de Chine et au Japon en 1876 sur le Armide. Il est au Sénégal en 1885. Breveté de l’École des torpilles en 1887, il prend le commandement du torpilleur 71. 1892 le voit de retour en extrême-orient, puis commandant de la canonnière Le Lion ; il porte secours au transporteur de troupes chinois Kowsching en 1894. Il est commandant d'une division de la première escadre en 1911 avant d'être directeur des travaux de la Marine entre 1914.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Il prend le commandement de l'escadre des Dardanelles en 1915 lors du débarquement, puis commande la première escadre de ligne en mars 1916 et, en décembre, la guerre navale dans toute la Méditerranée en succédant à Dartige du Fournet ; Il est un organisateur des convois pour contrer les attaques de sous-marins et organise le blocus de la flotte autrichienne depuis Corfou. En juin 1917, il dirige l'occupation du canal de Corinthe ; en mars 1918, il est responsable du blocus de la flotte russe et navigue en Mer Égée.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]