Domingo Báñez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Domingo Báñez, (Valladolid, 29 février 1528 - Medina del Campo, 22 octobre 1604) est un frère dominicain et théologien espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1542, il va à Salamanque pour y étudier les arts. En 1546, il entre au couvent San Esteban de Salamanque, centre intellectuel prestigieux du fait du rayonnement de Francisco de Vitoria et de Domingo de Soto, entre autres. Il étudie la théologie de 1548 à 1552 avec Melchor Cano et Pedro de Sotomayor.

En 1552, il commence à enseigner les arts à San Esteban. Entre 1555 et 1561, il est lecteur en théologie. On l'envoie alors à Ávila, au couvent dominicain Santo Tomás. c'est là qu'il rencontre Sainte Thérèse, envers laquelle il joue le rôle de directeur de conscience au milieu de ses projets de réforme. En 1573, il est nommé recteur du Collège San Gregorio de Valladolid.

En 1576, il passe devant le Tribunal du Saint-Office de l'Inquisition, en vue de l'obtention d'une chaire à Salamanque. C'est également durant ces années qu'il contribue à la réforme du calendrier grégorien. En 1580, il reçoit la chaire de théologie, la plus prestigieuse de l'Université de Salamanque, qu'il tiendra jusqu'en 1599.

C'est dans ces années d'enseignement qu'il publie ses œuvres principales, dont son commentaire de la Somme théologique de Saint Thomas. Il passe de nouveau devant l'inquisition, ayant été dénoncé par le frère Luis de León pour certaines affirmations sur la grâce et l'Eucharistie qui seraient proches des "erreurs de Luther". Il est condamné à ne plus enseigner.

Il se retire à Medina del Campo en 1599, où il meurt en 1604.

Liens externes[modifier | modifier le code]