Domination nakite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Domination nakite

カイト
(Kaito)
Genre drame, action, hentai
OAV japonais
Réalisateur
Studio d’animation Green Bunny
Durée 45 minutes (version censurée)
60 minutes
Sortie

1998

Épisodes 2

Domination nakite (カイト, Kaito) est un OAV hentai sorti en 1998 au Japon et réalisé par Yasuomi Umetsu. Il est disponible en version française en 2000 chez l'éditeur Banzai en version censuré. Ce dessin animé est strictement interdit aux moins de 18 ans. Il est sorti aux États-Unis sous le titre Kite.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sawa est une enfant quand elle voit ses parents se faire assassiner par un commissaire de police totalement amoral et corrompu nommé Akai ("rouge"). Par ce double meurtre, Akai fait comprendre à Sawa que si elle ne fait pas tout ce que celui-ci ordonne, celle-ci sera tout de suite assassinée. Sawa accepte de ne plus jamais parler du meurtre de ses parents pour rester en vie.

Devenant le père adoptif de Sawa, Akai commence à avoir des relations sexuelles avec elle en dépit de son jeune âge, la forçant à devenir une esclave sexuelle.

Akai décide de faire de Sawa une tueuse professionnelle à ses ordres. Et celle-ci le devient contre son gré, en étant obligé de tuer dans les égouts quelqu'un kidnappé par Akai. À la suite de son premier homicide, la jeune fille ne respecte plus que la loi du plus fort (incarnée par Akai). Les assassinats de Sawa deviennent célèbres auprès de la police à cause de ses balles explosives.

Mais quand elle devient une jeune femme, celle-ci rencontre un jeune tueur à gage nommé Oburi qui commence lui aussi à assassiner pour le compte de Akai. Les deux jeunes tueurs tombent amoureux l'un de l'autre. Ils décident de tuer Akai et oublier pour toujours leur passé criminel, espérant ainsi redémarrer leur vie à zéro. Confronté à sa trahison, Akai et Kanye battent Oburi à mort.

Après beaucoup de péripéties, ils finissent par tuer Akai. Mais le milieu criminel en relation avec Akai apprend sa mort et embauche une tueuse qui réussit à tuer Oburi.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre français : Domination nakite
  • Titre anglophone : Kite
  • Titre original japonais : カイト, Kaito
  • Réalisation : Yasuomi Umetsu
  • Scénario : Yasuomi Umetsu
  • Musique : Shiroh Hamaguchi
  • Sociétés de production : Green Bunny, Beam Entertainment, Arms Corporation
  • Distribution : Drapeau des États-Unis Kitty Media (vidéo), Drapeau de la France Banzaï (vidéo)
  • Genre : drame, action, hentai
  • Durée : 60 minutes, 45 minutes (sans les scènes hentai)
  • Pays d'origine : Drapeau du Japon Japon
  • Langue originale : japonais
  • Budget :
  • Format : Couleur - 1.33:1
  • Dates de sortie[1] :
Drapeau du Japon Japon : 25 février 1998
Drapeau des États-Unis États-Unis : 25 avril 2000

Contexte[modifier | modifier le code]

Kite est sujet à controverses à cause de sa violence extrême, ses scènes explicites de sexe et nudité, en particulier des scènes pornographiques avec la très jeune Sawa. Par conséquent, l'OAV a été édité à trois reprises aux États-Unis, chaque fois avec moins de censure, si bien que la dernière version est non-censurée. Kite a également été banni dans plusieurs pays. Kite a parfois été classé dans le genre ultraviolent, avec pornographie infantile et lolicon. Cependant, il est considéré par certains fans comme un anime culte.

Une version cinématographique de Kite a été annoncée comme étant en pré-production depuis quelques années, avec Rob Cohen comme soit metteur en scène, soit producteur. Le film est attendu sous une version plus douce que l'OAV d'origine.

Deux versions ont été initialement diffusées : une "version général" (interdite aux moins de 16 ans) et une version "Director's cut" (interdite aux moins de 18 ans), cette dernière contenant environ 10 minutes de scènes explicites. La version "Director's cut" présente toutefois des scènes présentes dans l'édition japonaise. Une troisième version, nommée "Special editin", présente Kite dans sa version originale, sans censure. Toutes contiennent les aspects violents du film, mais seule la version "générale" contient une scène où Sawa adulte est nue. Les deux autres contiennent des scènes de sexe.

Classifications[modifier | modifier le code]

  • Drapeau des États-Unis États-Unis : classement effectué par l'éditeur, Media Blasters)
    • version normale : interdit aux moins de 16 ans
    • édition spéciale et director's cut : interdit aux moins de 18 ans
  • Drapeau du Japon Japon : R-18 (interdit aux moins de 18 ans)
  • Drapeau de l'Australie Australie : R18+ (interdit aux moins de 18 ans) en version censurée
  • Drapeau de la Norvège Norvège : interdit aux moins de 18 ans en version censurée
  • Drapeau de la France France : interdit aux moins de 18 ans en version censurée (sous le titre Domination NaKite)
  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne : interdit aux moins de 18 ans en version non-censurée
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande : R18 (interdit aux moins de 18 ans) en version censurée
Pays où le film a été interdit

Suite[modifier | modifier le code]

La suite du film, Kite Liberator (カイト リベレイター Kaito Ribaratoru), sort au Japon en mars 2008. Elle met en scène un nouveau personnage nommé Noguchi Monaka[2].

Références au film[modifier | modifier le code]

Le clip vidéo de No Doubt, "Ex-Girlfriend", est vaguement inspiré de Kite. La vidéo a été réalisée par Hype Williams.

Adaptation live[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kite (film, 2014).

Après de nombreux projets avortés, c'est finalement le Sud-africain Ralph Ziman qui est choisi pour réaliser une adaptation live.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]