Domenico Veneziano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Veneziano.
Madone et les saints, vers 1445
Musée des Offices
Adoration des mages, 1443
Gemäldegalerie, Berlin

Domenico Veneziano (vers 1400 - 1461) est un peintre italien du XVe siècle probablement né à Venise.

Biographie[modifier | modifier le code]

On sait peu de chose de sa naissance, hormis sa naissance à Venise, d'où il tire son nom. Il est parti à Florence encore enfant vers 1422-1423 et devint élève de Gentile da Fabriano. Il aurait travaillé à Rome avec Pisanello autour de 1423-1430. Son travail a été influencé par le style de Benozzo Gozzoli.

Domenico Veneziano a travaillé à Lorette, à Pérouse, et enfin à Florence. Ses meilleures œuvres ont disparu. Son style se caractérise par une grande luminosité, l'emploi d'une palette de tons clairs et par la création de grands espaces sans fioriture, le ciel, par exemple, dans « Saint Jean dans le désert ».

Dans une lettre qu'il adresse à Pierre de Médicis, datée de 1438 à Pérouse où il a résidé plusieurs années, il mentionne les liens qui le lient depuis longtemps à la fortune de la famille Médicis et souhaite une commande d'un retable pour le maître de cette maison.

Dans son médaillon de l'Adoration des mages, conservé à la Gemäldegalerie de Berlin, il illustre magnifiquement dans les vêtements des mages les goûts de la « haute couture » florentine[1].

Selon une légende, rapportée par Giorgio Vasari dans Le Vite, Veneziano aurait reçu d'Antonello de Messine le secret de la peinture à l'huile avant de le communiquer à Andrea del Castagno, lequel, poussé par une horrible jalousie, l'aurait assassiné. Cependant Castagno est mort vers 1457, quatre ans avant Veneziano.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Tabernacle de rue Carnesecchi, v 1435, fresque transférée sur toile, National Gallery (Londres)[2]
    • Vierge à l'Enfant, 241 × 120 cm
    • Saint avec une barbe et Saint sans barbe, 45 × 35,5 cm
  • Vierge à l'Enfant, 1435-1437, bois, 86 × 61 cm, Villa I Tatti, Florence
  • Adoration des mages, 1440-1443, bois, Gemäldegalerie (Berlin) probablement commandé pour le palais de la riche famille Médicis.
  • Vierge à l'Enfant, v.1440, tempera sur bois, 80,8 × 53,2 cm, Musée national d'Art de Roumanie

Son œuvre la plus considérée est le retable de 1445, initialement sur l'autel de l'église Santa Lucia dei Magnoli à Florence. Il y montre une palette tellement inhabituelle pour cette période que Vasari a écrit qu'il avait été peint à l'huile.

Autres œuvres

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it)Annarita Paolieri, Paolo Uccello, Domenico Veneziano, Andrea del Castagno, Scala, Florence, 1991. ISBN 88-8117-017-5

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stefano Zuffi, Le Portrait, Gallimard,‎ 2001 (ISBN 2-07-011700-6), p.36
  2. National Gallery de Londres

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :