Domaine de chasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un domaine de chasse, est une zone où des espèces-gibier sont mise à disposition de chasseurs locaux ou prêts à venir de loin trouver là des espèces devenues rares dans la nature. Il peut ainsi donner lieu à une forme de tourisme cynégétique.

Plusieurs de ces réserves existent en Afrique, la plupart étant aussi ouvertes tout ou partie de l'année à d'autres formes de tourisme (safari d'agrément, d'affaire ou de chasse).

Ces domaines sont parfois dénommé réserve de chasse (expression qui peut prêter à confusion, car pouvant aussi désigner des espaces au contraire soustraits à la chasse[1],INPN Réserves nationales de chasse et faune sauvage ; in : Espaces protégés, consulté 2014-04-08

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis le XIIe siècle en France certains princes et seigneurs disposaient de vastes « parcs seigneuriaux » ou « parcs cynégétiques » plus ou moins hermétiquement clos où des animaux rares ou des espèces gibier étaient élevées, parfois pour des activités cycnégétiques ou une démonstration de prestige.

Gestion[modifier | modifier le code]

Un domaine de chasse est clos ou ouvert et habituellement règlementé et géré de manière à y maintenir les espèces chassées (ou d'autres) dans des conditions proches de celles de leur habitat naturel. Certaines espèces peuvent y être réintroduites ou plus ou moins élevées.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Trouvilliez J (1997). Vingt années de réserves de chasse et de refuges en France: Conclusions et recommandations. Gibier faune sauvage, 14(2), 227-235.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]