Domaine de Takada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le domaine de Takada (高田藩, Takada han?), également connu sous le nom de domaine de Takata, est un fief de la province d'Echigo durant la période Edo. La région est située au sud de la ville moderne de Niigata, qui est aujourd'hui la capitale de la préfecture de Niigata.

Le clan Sakakibara (fudai) dirige ce domaine, évalué à 150 000 koku en 1741, et son contrôle n'est jamais été remis en question jusqu'à la restauration de Meiji en 1868. Le chef des Sakakibara est anobli du titre de vicomte selon le système nobiliaire du kazoku.

Notes et références[modifier | modifier le code]