Domaine de Shimotsuma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Domaine de Shimotsuma (下妻藩, Shimotsuma-han?) est un domaine féodal japonais de l'époque d'Edo situé dans la province de Hitachi (de nos jours Shimotsuma), supprimé en 1871. Son dernier daimyo, Masamoto Inoue, devient vicomte durant l'ère Meiji.

Le gouvernement du domaine de Shimotsuma sous le gouvernement du clan Inoue est constamment instable à cause des décès prématurés et de la rapide succession de plusieurs seigneurs du clan.

Liste des daimyo du domaine[modifier | modifier le code]

  1. Shigetsune (r. 1591-1601)
  1. Tokugawa Yorifusa (r. 1606-1609)
  1. Matsudaira Tadamasa (r. 1615-1616)
  1. Sadatsuna (r. 1616-1618)
  1. Matsudaira Masanaga (r. 1712-1720)
  2. Matsudaira Masaatsu (r. 1720-1753)
  3. Matsudaira Masatoki (r. 1753-1760)
  4. Matsudaira Masamune (r. 1760-1784)
  5. Matsudaira Masaki (r. 1784-1789)
  6. Matsudaira Masahiro (r. 1789-1814?)
  7. Matsudaira Masanori (r. 1814?-1816)
  8. Matsudaira Masatomo (r. 1816-1819)
  9. Matsudaira Masatami (r. 1819-1828)
  10. Matsudaira Masakata (r. 1828-1845)
  11. Matsudaira Masayoshi (r. 1845-1852)
  12. Matsudaira Masanobu (r. 1852-1856)
  13. Matsudaira Masakane (r. 1856-1866)
  14. Matsudaira Masaoto (r. 1866-1871)

Lien externe[modifier | modifier le code]

(ja) Plus d'informations

Source[modifier | modifier le code]

Kikuchi, Akira (2000). Shinsengumi Hyakuichi no Nazo. Tōkyō: Shin Jinbutsu Ōraisha.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]