Domaine de Maizerets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Domaine de Maizerets
Image illustrative de l'article Domaine de Maizerets
Façade nord du Château Ango des Maizerets
Géographie
Pays Canada
Commune Québec
Quartier Limoilou
Superficie 27 ha
Caractéristiques
Création 1705
Localisation
Coordonnées 46° 50′ 15″ N 71° 12′ 44″ O / 46.8375, -71.212246° 50′ 15″ Nord 71° 12′ 44″ Ouest / 46.8375, -71.2122  

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Domaine de Maizerets

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Domaine de Maizerets

Le Domaine de Maizerets est un parc urbain de 27 hectares situé dans l'arrondissement de Limoilou, à Québec. Le domaine comprend notamment 11 km de pistes cyclables, qui se transforment en sentiers de ski de fond et de raquette en hiver ainsi qu'un arboretum, aménagé en 1997. Le domaine est aujourd'hui géré par une société para-municipale, La société du domaine Maizerets, dont la mission consiste à gérer le parc et à organiser des activités sportives, sociales, scientifiques et culturelles.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le domaine est nommé « Domaine de Maizerets » en 1850, en reconnaissance du rôle du second supérieur du Séminaire de Québec, le prêtre Louis Ango de Maizerets (1636-1721), dans l'acquisition de la propriété au XVIIIe siècle[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Façade sud du Château Ango des Maizerets.

Les origines du domaine remontent à l'achat des terres du site en 1696 par François Trefflé et Thomas Doyon de Simon Denys de la Trinité[2]. Ces derniers construisent sur le site une première maison et une ferme en pierre des champs[2]. Le domaine est né en 1705, à la suite de l'acquisition par le Séminaire de Québec des « terres de la Canardière », propriété de Thomas Doyon et de François Trefflé[2],[1].

Le Séminaire exploite d'abord la ferme pour nourrir et chauffer le personnel et les élèves, puis transforme partiellement le site en centre de plein-air pour les pensionnaires du Petit et du Grand séminaire à compter de 1777[3].

Le domaine est morcelé au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Des terres sont vendues afin de permettre le développement de quartiers résidentiels. La ville de Québec a acquis le reste du domaine en 1979, afin de le rendre accessible à la population. La ville a également rénové les bâtiments, dont la maison principale construite au XVIIe siècle et classée monument historique 1974[4]. C'est le plus vieux bâtiment de Limoilou.

Parc public[modifier | modifier le code]

Plan d'eau au Domaine de Maizerets.

Le parc est accessible au public depuis 1979. C’est un grand domaine naturel avec des aires gazonnées et fleuries et des espaces boisés ainsi que deux petits lacs artificiels. La Volière de Maizerets, une volière à papillons, est située dans l'arboretum au sein du Domaine de Maizerets.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ville de Québec, « Répertoire des toponymes - Maizerets » (consulté le 31 décembre 2012)
  2. a, b et c « Domaine de Maizerets », sur Inventaire des lieux de mémoire de la Nouvelle-France (consulté le 31 décembre 2012)
  3. Gouvernement du Québec, « Le domaine de Maizerets », sur Commission de la Capitale Nationale (consulté le 31 décembre 2012)
  4. Gouvernement du Québec, « Maison Maizerets », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 31 décembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Smith (photogr. Louise Tanguay), Domaine de Maizerets, Montréal, Éditions de l'Homme, coll. « Les Guides des jardins du Québec »,‎ 2005, 96 p. (ISBN 2-7619-2186-0)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :