Domaine de Kakegawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Kakegawa

Le domaine de Kakegawa (掛川藩, Kakegawa-han?) est un domaine féodal de fudai daimyo japonais de la période Edo situé dans la province de Tōtōmi. Son quartier général se trouve au château de Kakegawa, de nos jours dans la ville de Kakegawa, préfecture de Shizuoka.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque Sengoku, Kakegawa abrite un village fortifié du clan Imagawa. À la suite de la défaite des Imagawa contre Oda Nobunaga à la bataille d'Okehazama, Kakegawa et le reste de la province de Tōtōmi passent sous le contrôle de Shingen Takeda. Yasutomo Asahina, fidèle au clan Imagawa, cède Kakegawa à Takeda, allié de Tokugawa Ieyasu. Après la mort de Shingen Takeda, Ieyasu prend le contrôle de toute la province de Tōtōmi et donne Kakegawa à son allié Ienari Ishikawa. Mais après le siège d'Odawara en 1590, Ieyasu est contraint de céder ses domaines de la région de Tōkai à Toyotomi Hideyoshi en échange des provinces de la région de Kantō. Kazutoyo Yamauchi, obligé de Toyotomi, reçoit Kakegawa et améliore considérablement les structures du château et le système des douves.

Après la bataille de Sekigahara, Tokugawa Ieyasu reprend le contrôle de la région de Tōkai et Kazutoyo Yamauchi cède Kakegawa en échange de la province de Tosa en Shikoku.

En février 1601, Sadakatsu Hisamatsu, demi-frère de Ieyasu, est fait daimyō du nouveau domaine de Kakegawa avec des revenus de 35 000 koku. En avril 1607, il est de nouveau assigné au domaine de Fushimi nouvellement créé et transmet Kakegawa à son fils Sadayuki qui le dirige jusqu'à ce qu'il soit lui-même assigné au domaine de Kuwana en 1617.

Naotsugu Ando est daimyō avec des revenus réduits à 28 000 koku de 1 617 à 1 619, quand il est réassigné au domaine de Tanabe comme conseiller de Tokugawa Yorinobu. Le gouvernement de Kakegawa est brièvement restitué à une branche du clan Hisamatsu avec le transfert de Sadatsuna Hisamatsu du domaine de Shimotsuma dans la province de Shimosa avec des revenus légèrement augmentés à 30 000 koku. Mais il est transféré au domaine de Yodo dans la province de Yamashiro en 1623.

Le prochain résident du château de Kakegawa est Nobumasa Asakura, un proche conseiller du malheureux Tadanaga Tokugawa. Après le seppuku forcé de Tadanaga, Asakura est déchu du domaine et exilé à Yamatokōriyama dans la province de Yamato.

Yoshinari Aoyama, en provenance de la province de Hitachi est alors affecté à Kakegawa et ses revenus sont fixés à 33 000 koku. Il est affecté au domaine d'Amagasaki en 1635 et remplacé par Tadashige Matsudaira, ancien daimyō du domaine de Tanaka dans la province de Suruga. Les revenus du domaine sont augmentés à 40 000 koku et après sa mort en 1639, son fils Tadamoto lui succède avant d'être transféré au domaine d'Iiyama dans la province de Shinano juste un mois plus tard. Tadayoshi Honda, petit-fils de Honda Tadakatsu et alors affecté à Kakegawa et les revenus sont augmentés à 70 000 koku. Mais en 1644, Tadayoshi Honda est de nouveau affecté au domaine de Murakami dans la province d'Echigo.

Son successeur à la tête du domaine de Tanaka s'appelle Tadaharu Matsudaira. Mais le bakufu rétrograde le classement du domaine à 25 000 koku. En 1648, il est transféré au domaine de Kameyama dans la province de Tamba. Le domaine de Tanaka reçoit un successeur : Ujishige Hōjō qui reste daimyo du domaine jusqu'à sa mort, sans héritier en 1658.

En février de la même année, Naoyoshi Ii arrive du domaine de Nishio dans la province de Mikawa voisine et gouverne Kakegawa jusqu'à sa mort en 1672. Sa branche du clan Ii gouverne le domaine jusqu'en 1706.

Après une brève période sous Tadataka Matsudaira (Sakurai) jusqu'à son transfert au domaine d'Amagasaki, Kakegawa passe sous le contrôle de la génération du clan Ogasawara de 1711 kusqu'à son transfert au domaine de Tanagura en 1746.

Finalement, en 1746, Suketoshi Ota est affecté à Kakegawa en provenance du domaine de Tatebayashi dans la province de Kozuke. Le clan Ōta fournit les 7 daimyō suivants à Kakegawa jusqu'à la restauration de Meiji et apporte ainsi une période très nécessaire de stabilité et de continuité à la politique du gouvernement. En février 1869, Ōta Sukeyoshi (II), septième et dernier daimyō, est transféré par le nouveau gouvernement de Meiji au domaine de Matsuo à la brève existence dans la province de Kazusa et le domaine de Kakegawa Domain est absorbé dans le nouveau domaine de Shizuoka créé à l'intention de Tokugawa Yoshinobu, l'ancien shōgun maintenant retiré.

Liste des daimyō[modifier | modifier le code]

# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Sadakatsu Hisamatsu ( 松平定勝?) 1601–1607 Oki-no-kami 5e inférieur (従五位下) 35 000 koku
2 Sadayuki Hisamitsu ( 松平定行 ?) 1607–1624 Oki-no-kami 5e inférieur (従五位下) 35 000 koku
# Nom Dates titre Rang Revenus
1 Naotsugu Ando ( 安藤直次?) 1617–1619 Osumi-no-kami 5e inférieur (従五位下) 28 000 koku
  • Hoshi Umebachi inverted.jpg Clan Hisamitsu (shimpan) 1616-1618
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Sadatsuna Hisamitsu (松平定綱?) 1616–1618 Etchu-no-kami 5e inférieur (従五位下) 30 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Nobumasa Asakura ( 朝倉宣正?) 1624–1631 Echizen-no-kami 5e inférieur (従五位下) 40 000 koku
# Nom Dates Titre Rang revenus
1 Yukinari Aoyama ( 青山幸成?) 1633–1635 Ōkura-shō 5e inférieur (従五位下) 25 000 → 35 000 koku
# Nom Dates Titre Rang revenus
1 Matsudaira Tadashige ( 松平忠重 ?) 1635–1639 Daizenryo 5e inférieur (従五位下) 25 000 → 35 000 koku
2 Matsudaira Tadatomo ( 松平忠倶?) 1639 Totomi-no-kami 5e inférieur (従五位下) 40 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Honda Tadayoshi ( 本多忠義?) 1639–1644 Noto-no-kami 5e inférieur (従五位下) 70 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Matsudaira Tadaharu ( 松平忠晴?) 1644–1648 Iga-no-kami 5e inférieur (従五位下) 25 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Hōjō Ujishige ( 北条氏重?) 1648–1658 Dewa-no-kami 5e inférieur (従五位下) 30 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Ii Naoyoshi (井伊直好?) 1659–1672 Hyōbu-shō 5e inférieur (従五位下) 35 000 koku
2 Ii Naotake (井伊直武?) 1672–1694 Hoki-no-kami 5e inférieur (従五位下) 35 000 koku
3 Ii Naotomo (井伊直朝?) 1694–1705 Hyōbu-shō 5e inférieur (従五位下) 35 000 koku
4 Ii Naomori(Kakegawa) (井伊直矩?) 1705–1706 Hyōbu-shō 5e inférieur (従五位下) 35 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Matsudaira Tadataka ( 松平忠喬?) 1706–1711 Totomi-no-kami 5e inférieur (従五位下) 40 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Ogasawara Nagahiro ( 小笠原長煕?) 1711–1734 Yamashiro-no-kami 5e inférieur (従五位下) 60 000 koku
2 Ogasawara Nagatsune ( 小笠原長庸?) 1739–1744 Yamashiro-no-kami 5e inférieur (従五位下) 60 000 koku
3 Ogasawara Nagayuki ( 小笠原長恭?) 1744–1746 Sado-no-kami 5e inférieur (従五位下) 60 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Ōta Suketoshi ( 太田資俊?) 1746–1763 Settsu-no-kami 5e inférieur (従五位下) 50 000 koku
2 Ōta Sukeyoshi (I) ( 太田資愛?) 1763–1805 Bitchu-no-kami, Rōjū 4e inférieur (従四位下) 50 000 koku
3 Ōta Sukenobu ( 太田資順?) 1805–1808 Settsu-no-kami 5e inférieur (従五位下) 50 000 koku
4 Ōta Suketoki ( 太田資言?) 1808–1810 Bingo-no-kami 5e inférieur (従五位下) 50 000 koku
5 Ōta Sukemoto ( 太田資始?) 1810–1841 Bingo-no-kami, Rōjū 5e inférieur (従四位下) 50 000 koku
6 Ōta Sukekatsu ( 太田資功?) 1841–1862 Settsu-no-kami 5e inférieur (従五位下) 50 000 koku
7 Ōta Sukeyoshi (II) ( 太田資美?) 1862–1868 Bitchu-no-kami 5e inférieur (従五位下) 50 000 koku

Source[modifier | modifier le code]

  • Historical and Geographic Dictionary of Japan, Tuttle (reprint) 1972,‎ 1910

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]