Domaine d'Omigawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le domaine d'Omigawa (小見川藩, Omigawa-han?) est un petit domaine féodal japonais de la période Edo situé dans la province de Shimōsa, de nos jours préfecture de Chiba. Son centre se trouve dans ce qui est à présent la ville de Katori. Pendant presque toute son histoire il est dirigé par le clan Uchiwa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le domaine d'Omigawa est créé en 1594 pour Matsudaira Ietada, un proche associé de Tokugawa Ieyasu. Après sa mort à la bataille de Sekigahara, le domaine passe à Doi Toshikatsu, un autre proche obligé de Tokugawa Ieyasu qui a joué un rôle crucial dans la formation du shogunat Tokugawa. Après le transfert de ce dernier au domaine de Sakura, Omigawa est attribué à Shigenobu Abe, un obligé de Tokugawa Hidetada qui a également combattu à Sekigahara. Après le transfert de Shigenobu au domaine de Takasaki en 1619, le domaine d'Omigawa est ramené au statut de tenryo, directement sous le contrôle du shogunat et administré par une succession de hatamoto officiels de haut rang.

Le domaine d'Omigawa connaît une renaissance en 1724 avec Masachika Uchida qui a été rétrogradé d'un statut de daimyo du domaine de Kanuma à 15 000 koku dans la province de Kōzuke à celui du domaine d'Omigawa à 10 000 koku à cause d'un crime commis par son père, Uchida Masayuki. Il est autorisé à construire un jin'ya dans ce qui deviendra plus tard la ville d'Omigawa, où ses successeurs continuent à diriger le domaine jusqu'à la restauration de Meiji et l'abolition du système han (1871). Masanori Uchida, le dernier damiyo du domaine, se range du côté de l'armée impériale durant la guerre de Boshin et devient plus tard officier dans l'armée impériale japonaise à l'occasion des combats pendant la guerre sino-japonaise (1894-1895).

Liste des daimyō[modifier | modifier le code]

# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Matsudaira Ietada ( 松平家忠?) 1594–1600 -aucun- -aucun- 10 000 koku
2 Tadayoshi Matsudaira ( 松平忠利?) 1600–1601 主殿頭 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
  • Mutsu-Mizuguruma crest.jpg Clan Doi (fudai) 1602-1610
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Doi Toshikatsu ( 土井利勝?) 1602–1610 大炊頭。侍従 4e inférieur (従四位下) 10 000 koku


# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Shigenobu Ando ( 安藤重信?) 1612–1619 Tsushima-no-kami 5e inférieur (従五位下) 16 000 koku


# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Masachika ( 内田正親 ?) 1724–1746 Dewa-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 ,000 koku
2 Masayoshi ( 内田正美?) 1746–1753 Dewa-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
3 Masayoshi ( 内田正良?) 1753–1782 Omi-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
4 Masazumi ( 内田正純?) 1782–1806 Ise-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
5 Masamoto ( 内田正肥 ?) 1806–1816 Omi-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
6 Masakata ( 内田正容 ?) 1816–1837 Ise-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
7 Masamichi ( 内田正道 ?) 1837–1851 Bungo-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
8 Masanori ( 内田正徳 ?) 1851–1863 Tonomo-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
9 Masatsuna ( 内田正縄 ?) 1863–1864 Tonomo-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
10 Masaakira ( 内田正学 ?) 1864–1871 Tonomo-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Harold Bolitho (en)(1974). Treasures among men; the fudai daimyo in Tokugawa Japan. New Haven: Yale University Press.
  • Kodama Kōta 児玉幸多 , Kitajima Masamoto 北島正元 (1966). Kantō no shohan 関東の諸藩. Tokyo: Shin Jinbutsu Ōraisha.

Source de la traductions[modifier | modifier le code]