Domaine d'Odawara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le château d'Odawara.

Le domaine d'Odawara (小田原藩, Odawara-han?) est un domaine féodal japonais de l'époque d'Edo situé dans l'ouest de la province de Sagami, de nos jours préfecture de Kanagawa. Son quartier général se trouve au château d'Odawara dans ce qui est à présent la ville dOdawara.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite de la défaite du clan Go-Hōjō au siège d'Odawara par les forces de Toyotomi Hideyoshi en 1590, leur vaste territoire dans la région de Kantō est attribué à Tokugawa Ieyasu. Ieyasu choisit Edo comme quartier général de son nouveau domaine et confie à son proche obligé Ōkubo Tadayo la responsabilité de reconstruire le château d'Odawara, de gouverner en tant que daimyō la shukuba (station) stratégiquement importante et de protéger les abords ouest d'Edo par le col d'Hakone. Le territoire de Tadayo Ōkubo comprend 147 villages dans les districts d'Ashigarakami et d'Ashigarashimo avec des revenus cumulés de 40 000 koku. Son fils Tadachika sert comme rōjū dans le shogunat Tokugawa et voit ses revenus augmentés de 20 000 koku avec des territoires supplémentaires dans la province de Musashi.

Le domaine passe alors aux mains de Abe Masatsugu, ancien résident du château d'Otaki dans la province de Shimosa. Après quatre ans de service il est transféré au domaine d'Iwatsuki dans la province de Musashi et est remplacé par Inaba Masakatsu en provenance du domaine de Masaoka dans la province de Shimotsuke. Masashige est le fils du 3e shogun Tokugawa, Iemitsu nourri par dame Kasuga et joue un rôle important dans l'administration Tokugawa. Ses deux fils gouvernent Odawara après sa mort avant d'être transférés au domaine de Takada dans la province d'Echigo.

Puis le domaine revient au clan Ōkubo quand Ōkubo Tadatomo est de retour du domaine de Sakura dans la province de Kazusa. Tadatomo est l'arrière-arrière petit-fils de Ōkubo Tadayo et le domaine reste aux mains de ses descendants jusqu'à la restauration de Meiji.

En 1707, l'éruption Hōei du mont Fuji dévaste presque toutes les terres du domaine dont la plus grande partie devient tenryō sous le contrôle direct du Shōgunat, tandis que le domaine lui-même est compensé par l'attribution de terres d'une superficie équivalente dans les provinces de Sagami, Musashi, Harima et Izu.

Durant la période Bakumatsu, le Shōgunat s'appuie sur les troupes d'Odawara pour maintenir la garde sur la présence étrangère croissante dans la péninsule d'Izu, particulièrement à Shimoda et Heda.

Après la restauration de Meiji, le dernier daimyō d'Odawara, Ōkubo Tadayoshi (II) abandonne sans résistance son domaine au nouveau gouvernement de Meiji. À la suite de l'abolition du système han en juillet 1871, le domaine d'Odawara devient la « préfecture d'Odawara » qui fusionne avec la « préfecture d'Ogino-Yamanaka » et une partie de la « préfecture de Niirayama » en septembre 1871. En novembre de cette même année, cette dernière est absorbée par la « préfecture d'Ashigara » à la brève existence.

Liste des daimyō[modifier | modifier le code]

# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Ōkubo Tadayo ( 大久保忠世?) 1590–1594 inconnu inconnu 45 000 koku
2 Ōkubo Tadachika ( 大久保忠隣?) 1594–1614 Sagami-no-kami 5e (従五位下) inférieur 65 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Abe Masatsugu ( 阿部正次?) 1619–1623 Bitchu-no-kami 4e (従四位下) inférieur 50 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Inaba Masakatsu ( 稲葉正勝?) 1632–1634 Tango-no-kami 5e (従五位下) inférieur 85 000 koku
2 Inaba Masanori ( 稲葉正則?) 1634–1683 Mimasaka-no-kami 4e (従四位下) inférieur 85 000 → 102 000 koku
3 Inaba Masamichi ( 稲葉正往?) 1683–1685 Tango-no-kami; Jiju 4e (従四位下) inférieur 102 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Ōkubo Tadatomo ( 大久保忠朝?) 1590–1594 Kaga-no-kami; Jiju 4e (従四位下) inférieur 103 000 → 113 000 koku
2 Ōkubo Tadamasu ( 大久保忠増?) 1698–1713 Kaga-no-kami 4e (従四位下) inférieur 113 000 koku
3 Ōkubo Tadamasa ( 大久保忠方?) 1713–1732 Kaga-no-kami 4e (従四位下) inférieur 113 000 koku
4 Ōkubo Tadaoki ( 大久保忠興?) 1732–1763 Okura Daiyu Lower 4e (従四位下) 113 000 koku
5 Ōkubo Tadayoshi (I) ( 大久保忠由?) 1763–1769 Kaga-no-kami 5e (従五位下) inférieur 113 000 koku
6 Ōkubo Tadaaki ( 大久保忠顕?) 1769–1796 Gon-Dainagon 5e (従五位下) inférieur 113 000 koku
7 Ōkubo Tadazane ( 大久保忠真?) 1796–1837 Kaga-no-kami; Jiju 4e (従四位下) inférieur 113 000 koku
8 Ōkubo Tadanao ( 大久保忠愨?) 1837–1859 Kaga-no-kami 4e (従四位下) inférieur 113 000 koku
9 Ōkubo Tadanori ( 大久保忠礼?) 1859–1868 Kaga-no-kami 5e (従五位下) inférieur 113 000 koku
10 Ōkubo Tadayoshi (II) ( 大久保忠良?) 1868–1871 Kaga-no-kami 5e (従五位下) inférieur 113 000 koku

Source[modifier | modifier le code]

  • Historical and Geographic Dictionary of Japan, Tuttle (reprint) 1972,‎ 1910

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]