Dolores Cacuango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dolorès Cacuango, surnommée Mama Dulu, née le 26 octobre 1881 à San Pablo Urco (canton de Cayambe) et morte le 23 avril 1971 à Yanahayco (Cayambe) est une dirigeante indigène emblématique de l'Équateur. Elle consacre sa vie à la défense de la langue kichwa, en particulier en créant les premières écoles bilingues (kichwa-espagnol), et à la lutte des indigènes pour l'accès à la terre, faisant partie des fondateurs de la FEI (Fédération Équatorienne des Indiens). Après avoir passé toute sa vie dans la pauvreté, elle est aujourd'hui reconnue comme une pionnière dans la lutte pour les droits des indigènes en Équateur[1],[2],[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ariruma Kowii, Le rêve de Dolores Cacuango (qu) - (es)
  • (es) Raquel Rodas, Dolores Cacuango : pionera en la lucha por los derechos indígenas, Quito, Crear Gráfica Editores,‎ mars 2007, 103 p. (ISBN 978-9978-92-516-4, lire en ligne)

Articles connexes et liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kinnto Lucas, « INTERNATIONAL WOMEN'S DAY-ECUADOR: Indian Women - Still a Long Way to Go », IPS (consulté le 2009-10-20)
  2. (es) Raquel Rodas, Dolores Cacuango : pionera en la lucha por los derechos indígenas, Quito, Crear Gráfica Editores,‎ mars 2007, 103 p. (ISBN 978-9978-92-516-4, lire en ligne)
  3. Dolores Cacuango. Tributo a una líder indígena, El Universo, March 15, 2009