Dolo (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dolo (homonymie).
Dolo
Eglise de San Rocco
Eglise de San Rocco
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Veneto.svg Vénétie 
Province Venise  
Code postal 30031
Code ISTAT 027012
Code cadastral D325
Préfixe tel. 041
Démographie
Gentilé dolesi
Population 15 188 hab. (31-12-2010[1])
Densité 633 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 26′ 00″ N 12° 05′ 00″ E / 45.43333, 12.08333 ()45° 26′ 00″ Nord 12° 05′ 00″ Est / 45.43333, 12.08333 ()  
Altitude Min. 7 m – Max. 7 m
Superficie 2 400 ha = 24 km2
Divers
Saint patron San Rocco
Fête patronale 16 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Dolo

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Dolo

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Dolo
Liens
Site web http://dolo.provincia.venezia.it/

Dolo est une commune de la province de Venise dans la région Vénétie en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se trouve sur l'ancien bras du Brenta, aujourd'hui Naviglio del Brenta ou Riviera di Brenta, à mi-chemin de Mestre et Padoue.

Dolo est situé sur une zone de plaine et sillonné par de nombreux canaux et rivières de minime importance, comme la Soriola et le Serraglio, à l’exception du Naviglio del Brenta. Ce canal aussi appelé Riviera del Brenta, le long de laquelle ont été édifiées de nombreuses et magnifiques villas vénitiennes du XV siècle. Près du centre de Dolo, le Naviglio se double, créant la dite isola bassa (île basse).
Les autres cours d’eau sont, du nord au sud:

  • les ruisseaux Pionca, Tergolino, Serraglio, Seriola, Brentoncino, Brenta, et Brenton.

Dolo est traversé par la route nationale SS11 et est longé par l’autoroute A4 (bretelle de sortie).

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1405, Dolo était sous la juridiction de Padoue, en limite de confins avec Venise.

À signaler, l’actuel hameau de Arino, où se trouve une tour défensive (la tour Da Rin, d’où dérive Arino.

La localité de Arino est signalée pour la première fois en 1073, et est vraisemblablement de fondation lombarde, parce que ce peuple était voué à l’archange Saint Michel, actuellement patron du hameau.

Dans divers documents antiques, le centre est noté avec les dénominations suivantes : Adrino, Adrine, Arino, Arin, Rin. En 1404, pendant la guerre entre les gens de Padoue et les vénitiens, ces deniers la choisirent comme camp retranché et comme tête de pont pour assaillir les gens de Padoue : dans les documents le hameau est nommé le Serraglio d'Arin (le Sérail d’Arin).

Après cette date, Dolo passa sous la République Sérénissime. La cité fut épargnée par la peste de 1576. Sous Napoléon Bonaparte, après 1797, Dolo était dans le district de Venise ; puis après 1815 dans le Royaume lombard-vénitien, finalement après 1866, il fut englobé dans le Royaume d'Italie.

Économie[modifier | modifier le code]

Le tourisme tient une place très importante. L’autre activité artisanale florissante dans la zone de la Riviera del Brenta sont les fabriques de chaussures

Culture[modifier | modifier le code]

Édifices[modifier | modifier le code]

Dolo possède une église (Duomo) San Rocco, terminée en 1776, les moulins et un chantier naval pour barques ("Squero") du XVI siècle. Dolo est un centre universitaire : Lycée Scientifique, Institut Technico-Commercial, Institut Professionnel. On trouve également une caserne de Carabiniers, un Tribunal, un hôpital et enfin plusieurs camps sportifs (piscine, tennis, stade de foot)

  • Les Villas Vénitiennes de Dolo, d’un grand intérêt historique et artistique : on dénombre pas moins de 21 villas et 7 palais ou maisons bourgeoises datant entre le XV et XVII siècle.

Événements commémoratifs[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • le marché très fréquenté chaque vendredi,
  • la foire à la brocante et antiquaire, le quatrième dimanche du mois,
  • le "Carnevale degli Storti" (le carnaval des bossus ou des bancals), une parade de chars allégoriques,
  • la foire agricole de San Rocco, la 16 août,
  • la foire de l’artisanat, dans la seconde quinzaine de septembre.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
5 avril 2005 en cours Antonio Gaspari Centro-Sinistra employé administratif
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Arino, Sambruson

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Campagna Lupia, Camponogara, Fiesso d'Artico, Fossò, Mira, Pianiga, Stra

Jumelages[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Liens externes[modifier | modifier le code]