Dolní Věstonice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dolní Věstonice
Blason de Dolní Věstonice
Héraldique
Drapeau de Dolní Věstonice
Drapeau
Image illustrative de l'article Dolní Věstonice
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Moravie du Sud
Maire Jiří Klanica
Code postal 691 29
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 312 hab. (1.1.2012)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 53′ 17″ N 16° 38′ 36″ E / 48.8881832, 16.643205548° 53′ 17″ Nord 16° 38′ 36″ Est / 48.8881832, 16.6432055  
Altitude 174 m
Superficie 876 ha = 8,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Dolní Věstonice

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Dolní Věstonice

Dolní Věstonice (Unter-Wisternitz en allemand) est une commune de 327 habitants du canton de Breclav dans le sud de la Moravie, en République tchèque. Elle est située à 10 km au nord de Mikulov, au bord d´un lac de barrage créé dans les années 1980 sur la Thaya.

C'est un site archéologique du paléolithique supérieur.

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Des fouilles commencées en 1924 ont montré que la région était densément peuplée à l'âge de pierre pendant le Gravettien (29000 à 22000 ans BP). En particulier, la Vénus de Dolní Věstonice est devenue très célèbre, c´est la plus vieille céramique connue. D´autres figures fabriquées en argile cuite et représentant des animaux ont été retrouvées dans « l'abri du chamane » ainsi que les restes de deux fours et des sépultures. Ces habitants se livraient à la chasse au mammouth. De nombreux vestiges datant du Gravettien ont aussi été découverts dans le village voisin de Pavlov.

D´autres Vénus du Gravettien ont été retrouvées dans cette région, en particulier celles de Willendorf, de Moravany et de Petrkovice.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les restes d´une place forte remontant à l´époque de la Grande-Moravie et donc au IXe siècle ont été retrouvés.

Au XVIe siècle, le sud de la Moravie sert de refuge à des communautés protestantes et des Huttériens s´établissent à Unter-Wisternitz sous la protection de la noblesse locale. Leur croyance est combattue par les Jésuites et Adam von Dietrichstein. Ils sont finalement chassés en 1622 au début de la guerre de 30 ans et s´en vont plus loin vers la Transylvanie. Auparavant, en 1619, une bataille eut lieu entre les rebelles et les troupes impériales du maréchal Heinrich Duval, comte de Dampierre sur le Peterwiese. Ces combats se soldèrent par la perte de 3000 soldats impériaux et par l´incendie du village par les troupes du comte de Dampierre.

Au XIXe siècle, le village vivait essentiellement d´agriculture et de viticulture. Il y avait aussi un moulin, une tuilerie et une brasserie. Il comptait 630 habitants en 1793, 771 en 1910 (768 Allemands et 3 Tchèques) et 688 habitants en 1930 (dont 642 Allemands et 36 Tchèques). À l'issue de la Seconde Guerre mondiale, la population allemande fut expropriée et expulsée vers l'Allemagne en application des décrets Beneš.

Les parcs et châteaux de Lednice et Valtice, des sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial, se trouvent aussi à proximité.

La Vénus de Dolní Věstonice. L'une des premières statuettes de céramique au monde[N 1]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Alain Testart, Avant l'histoire : L'évolution des sociétés de Lascaux à Carnac, NRF-Gallimard 2012, p. 134, signale la céramique du paléolithique de Dolní Věstonice (24000 avant l'ère commune) et de leurs voisins (site de Pavlov, et ailleurs), sous la forme de statuettes de terre cuite de femmes et d'animaux, les plus anciennes du monde en 2012, mais ces populations n'avaient manifestement pas la nécessité ni l'usage de pots de terre cuite et on n'en a, actuellement, retrouvée aucune. La poterie -très grossière- trouvée en Chine du Sud est la plus ancienne, en 2014.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :