Dolichocéphale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'adjectif « dolichocéphale » signifie littéralement « qui a le crâne allongé » (du grec ancien dolikhos, « long, allongé » et kephalê, « tête »). Il est synonyme de « dolichocrâne ». Les noms correspondants sont « dolichocéphalie » et « dolichocrânie » et désignent le fait d'avoir le crâne allongé.

Ces termes sont utilisés ou ont été utilisés avec des acceptions différentes en anthropologie, en génétique et en anatomopathologie.

Anthropologie[modifier | modifier le code]

Le terme dolichocéphale a été proposé par l'anatomiste suédois Anders Retzius pour désigner les personnes dont l'indice céphalique était peu élevé, par opposition aux brachycéphales. Après les travaux de Paul Broca, un crâne a été considéré comme dolichocéphale si son indice céphalique était inférieur à 75.

Utilisé initialement à des fins descriptives, le terme a ensuite été employé par les théoriciens racistes tels que Georges Vacher de Lapouge ou Madison Grant qui souhaitaient établir une classification hiérarchique des « races humaines » mais également une division de la race blanche en 3 « sous-races »[1],[2] : la « race nordique » (scandinaves [finlandais exclus], allemands, néerlandais, anglais, etc., plutôt dolichocéphales), la « race alpine » (français, bavarois, slaves, etc., plutôt brachycéphales), et la « race méditerranéenne » (grecs, italiens, etc.). La notion n'est quasiment plus employée en anthropologie, depuis notamment que l'influence de l'environnement sur l'indice céphalique a pu être démontrée.

Médecine[modifier | modifier le code]

Dolichocéphalie
Classification et ressources externes
CIM-10 Q67.2
CIM-9 754.0
DiseasesDB 32893
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

En médecine, la dolichocéphalie est une déformation pathologique majeure du crâne due à une fusion de la suture sagittale. Le diamètre antéropostérieur du crâne est anormalement important : la tête est longue et étroite, avec soit un allongement vers l'avant (bombement frontal), soit vers l'arrière (saillie occipitale), soit dans les deux directions.

La dolichocéphalie peut également caractériser des nouveau-nés qui se présentaient par le siège avant l'accouchement. On retrouve cette dysmorphie faciale dans le cadre du Syndrome de Prader-Willi.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G. Vacher de Lapouge, L'Aryen : son rôle social, 1899.
  2. (en) M. Grant, The passing of the great race, 1916