Dogs (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dogs (groupe de musique))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dogs.

Dogs

Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Garage rock, punk rock
Années actives 1973 - 2002
Labels Mélodies Massacre, Philips, Epic, Mix It, Skydog, Jour & Nuit, Hacienda
Composition du groupe
Membres Christian Rosset
Bruno Lefaivre
Dominique Laboubée (†)
Laurent Ciron
Anciens membres Paul Pechenaert
François Camuzeaux
Michel Gross
Jean-Yves Garin
Antoine Masy-Perier
Gene Clarksville
Christian Rosset - Hughes Urvoy de Porzamparc
Philippe Loison

Les Dogs est un groupe de rock français chantant en anglais[1] formé à Rouen en 1973.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe se nomme ainsi en référence aux nombreux titres de chansons qu'il aimait comportant le mot « dog ». Tout en reprenant des titres des Flamin’ Groovies, Kinks, du Velvet Underground, il commence vite à écrire ses propres compositions personnelles en anglais. Les premiers concerts ont lieu au casino de Saint-Valery-en-Caux, et divers lieux de la côte normande.

En 1974, les Dogs passent au Golf Drouot à Paris, où leur participation est relativement mouvementée. À cette occasion, Philippe Manœuvre écrit avec enthousiasme le premier article élogieux dans le magazine musical Rock & Folk no 95 sur ce fameux concert.

D'autres concerts ont lieu en première partie de Little Bob Story, alors autre illustre représentant de la scène rock haute-normande.

En janvier 1978, ils enregistrent leur premier 45-tours (3 titres) avec Charlie was a good boy, No Way, Nineteen sur le label rouennais Mélodies Massacre.

Place Dominique Laboubée à Rouen : portrait de Dominique Laboubée réalisé par Jef Aérosol

Il y a eu un autre 45 tours du label Mélodie Massacre en 1978. Un disque de 5 titres nommé Go where you want to go, avec Teenage fever, Go where you want to go, Here come my baby, My life, et You're gonna loose me.

Pendant les années suivantes, les Dogs se produisent essentiellement en France, en Europe et au Japon, et réalisent une dizaine d'albums studio. Ils se situent résolument hors-mode pendant toutes ces années, composant un rock and roll sans concessions chanté en anglais. Dominique Laboubée effectuera également diverses collaborations (entre autres sur l'album de Louise Féron), productions et écriture pour d'autres artistes (Cesium, Tony Truant, Chainsaw…).

En 2001 sort un enregistrement public Short, Fast and Tight. Leurs ventes de disques sont toujours restées moyennes en France, mais leur réputation et leur influence sur la scène rock française fut très importante, revendiquée par Les Thugs, par exemple.

Le 9 octobre 2002, Dominique Laboubée, créateur, chanteur, compositeur, instrumentiste du groupe, s'écroule sur scène lors d'une tournée aux États-Unis, à Worcester, Massachusetts, et meurt à 45 ans.

En 2006 paraît un recueil de vingt-deux nouvelles Stories of The Dogs - Histoires pour Dominique, hommage à Dominique Laboubée et aux Dogs à travers nouvelles et récits inspirés par leur répertoire et écrits par des auteurs de polar (éditions Krakoen). Parallèlement, un double CD de quarante-huit reprises du répertoire des Dogs complète cet hommage Stories Of The Dogs - Songs For Dominique.

Depuis le 12 juillet 2007, la place de la rue Massacre[2] à Rouen, située devant l'ancien disquaire Mélodies Massacre porte le nom de « place Dominique-Laboubée, auteur-compositeur, 1957-2002 ». Cette place s'orne à présent d'un portrait de Dominique Laboubée.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Shakin' with the Dogs - Compilation (Epic, 33 T/CD)

EP[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Teenage Fever / Go Where You Wanna Go // Here Comes My Baby / My Life / You're Gonna Lose Me (mini 33 T Mélodies massacre)
  • 1984 : Interview / Les amoureux légendaires (maxi 45 T promo Epic)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Charlie Was a Good Boy / Nineteen (45 T EP Mélodies massacre, 500 ex.)
  • 1979 : Sally's Eyes / Words (single promo Philips)
  • 1980 : Cette ville est un enfer / Trouble fête (single Philips)
  • 1982 : Shakin' with Linda / Dog Walk (single Epic)
  • 1983 : M.A.U.R.E.E.N. / Legendary Lovers (single Epic)
  • 1984 : Mon cœur bat encore / Down at Lulu's (single Epic)
  • 1984 : Secrets (version française) / Secrets (version anglaise) (single Epic)
  • 1989 : Something Magic / Goodbye Little Rich Girl (single Mix it)

Membres[modifier | modifier le code]


(1973-1975)
  • Dominique Laboubée - chant, guitare
  • Paul Péchenart - guitare, chant
  • François Camuzeaux - basse
  • Michel Gross - batterie

(1976-1977)
  • Dominique Laboubée - chant, guitare
  • Hugues Urvoy de Portzamparc - basse, chant
  • Michel Gross - batterie

(1977-1978)
  • Dominique Laboubée - chant, guitare
  • Jean-Yves Garin - guitar, chant
  • Hugues Urvoy de Portzamparc - basse, chant
  • Michel Gross - batterie

(1978-1981)
  • Dominique Laboubée - chant, guitare
  • Hugues Urvoy de Portzamparc - basse, chant
  • Michel Gross - batterie

(1981-1987)
  • Dominique Laboubée - chant, guitare
  • Antoine Masy-Perier - chant, guitare
  • Hugues Urvoy de Portzamparc - basse, chant
  • Michel Gross - batterie

(1988-1992)
  • Dominique Laboubée - chant, guitare
  • Antoine Masy-Perier - chant, guitare
  • Gene Clarksville - clavier
  • Christian Rosset - basse, chant
  • Bruno Lefaivre - batterie

(1993-1996)
  • Dominique Laboubée - chant, guitare
  • Christian Rosset - basse, chant
  • Bruno Lefaivre - batterie

(1996-2002)
  • Dominique Laboubée - chant, guitare
  • Laurent Ciron - chant, guitare
  • Christian Rosset - basse, chant
  • Bruno Lefaivre - batterie

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Que sont devenus les instruments de Dogs aujourd'hui ?

  • Guitare 'les Paul 1958' de Dominique Laboubée, appartient à Benjamin Sportès de Sporto Kantes
  • Amplificateur Vox AC 50, 1967 de Dominique Laboubée, appartient à Gala and the Muzer

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'on peut toutefois trouver deux pistes bonus en français sur l'album Walking Shadows - http://www.discogs.com/Dogs-Walking-Shadows/release/1486994
  2. Plan sur OpenStreetMap

Liens externes[modifier | modifier le code]